Accéder au contenu principal

La collection de Lehman Brothers vendue au bénéfice des créanciers

Lehman Brothers met aux enchères, à New York et à Londres, une collection d'œuvres d'art d'une valeur de plusieurs millions de dollars. Une vente dont les recettes iront aux créanciers de la banque d'investissement qui a fait faillite en 2008.

Publicité

AFP - Une collection éclectique d'oeuvres d'art ayant orné les murs de Lehman Brothers, la banque d'investissement dont la faillite a déclenché la récession américaine, sera mise cette semaine aux enchères au bénéfice de ses créanciers.

La collection, d'une valeur de plusieurs millions de dollars, a été en grande partie acquise par Lehman Brothers en 2003 et affiche d'illustres artistes contemporains, dont Damien Hirst, Julie Mehretu et Richard Prince.

La vice-présidente de Sotheby's, qui organise la vente aux enchères samedi à New York, a qualifié le catalogue de "temple de la renommée" de l'art contemporain.

Une autre vente, organisée par la maison concurrente Christie's, se tiendra à Londres le 29 septembre, avec à la clé des oeuvres de Lucian Freud et Gary Hume.

Les recettes des enchères iront aux créanciers de Lehman Brothers, qui a fait faillite en 2008, contribuant à déclencher l'effondrement des marchés financiers du monde entier.

Les oeuvres ornaient les bureaux et couloirs du titan de la finance, mais signifient plus qu'un simple symbole de prospérité et de démesure, estime Gabriela Palmieri, vice-présidente de Sotheby's.

"Il ne s'agissait pas de dire: "on a les moyens, alors on peut" acheter ces oeuvres, explique-t-elle à l'AFP. La collection de Lehman Brothers reflète plutôt une quête futée de la bonne affaire ainsi qu'un mécénat en faveur des jeunes pousses: les oeuvres n'ont pas été achetées aux enchères, mais auprès de galeries et d'expositions, et souvent à moindre frais.

"Ils avaient un flair incroyable", conclut-elle.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.