Dans la presse

Otages enlevés au Niger : une preuve de vie

Une preuve de vie rassurante. Les otages enlevés au Niger sont entre les mains d'Aqmi. Une photo qui redonne espoir mais qui illustre le terrible chantage auquel se livre les ravisseurs.

Publicité

Certes cette photo des 5 français et des 2 africains enlevés au Niger est rassurante. Mais comme  le souligne le Parisien elle est aussi effrayante. Dans les colonnes du parisien Antoine Basbous spécialiste du monde arabo-musulman rappelle que dans une prise d'otages il y a une grande part de communication et de propagande et que nous sommes entrés dans cette phase. Pour Jean-Louis Normandin ex-otage au Liban "les ravisseurs veulent montrer qu'ils sont les plus forts"

Cette photo si elle est une première preuve de vie nous apprend peu de choses sur le lieu et le moment où se cliché a été pris. Il faut désormais attendre nous dit le Figaro. Attendre la prochaine étape qui devrait être la transmission des exigences des ravisseurs.

A la une de Libération deux étoiles séteignent. George Charpak physicien et inventeur de génie a tiré sa révérence. Tandis que Tony Curtis, une des derniers grands mythes d'Hollywood  s'en est allé. Mais il sera "éternellement notre".

Toujours à la une de Libération. Un homme doit faire face à la colère de la droite française. Martin Hirsch  est accusé de délation après la parution  de son livre intitulé "Pour en finir avec les conflits d'intérêts"

A lire également :

L'Équipe : "Contador sur les braises"

Le Parisien : "Sexion d'assaut sanctionné"

France Soir : "La vidéo de Niqabitch enflamme le net"

 

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine