RUGBY - H-CUP

Toulon et Clermont réussissent leur entrée sur la scène européenne

Texte par : Dépêche
3 mn

Clermont a fait honneur à son titre de champion de France en s'imposant samedi face aux Saracens 25 à 10, en première journée de la H-Cup de rugby. Toulon, nouveau en coupe d'Europe, a remporté son match 19 à 14 face aux Gallois d'Osprey.

Publicité

REUTERS - Toulon a réussi son entrée sur la scène continentale en battant les Gallois d’Ospreys 19-14 samedi lors de la première journée de la Coupe d’Europe de rugby, alors que Clermont a fait honneur à son titre de champion de France en dominant les Saracens 25-10.

En revanche, le Racing-Métro 92 a lourdement chuté 38-22 sur le terrain du Leinster tout comme Perpignan, vaincu 43-34 par les Gallois de Llanelli.

Toulon, nouveau venu parmi le gratin du rugby continental, a fait une entrée remarquée en H-Cup, notamment grâce à la botte de son demi d’ouverture international Jonny Wilkinson.

L’Anglais a marqué 14 des 19 points de son équipe avec quatre pénalités et la transformation de l’essai inscrit par un autre international anglais, le trois-quart aile Paul-Henry Sackey, à la 78e minute.

Les Gallois avaient ouvert le score sur une pénalité de leur demi de mêlée Daniel Bigard à la deuxième minute, qui frappait à nouveau aux 40 et 53e. A l’heure de jeu, l’international Shane Williams avait marqué le seul essai de son équipe, essai non transformé.

Sur sa pelouse du stade Marcel-Michelin, Clermont a inscrit trois essais par son deuxième ligne canadien Jamie Cudmore, ses trois-quarts aile Julien Malzieu et Napolioni Vonowale Nalaga.

Morgan Parra s’est chargé d’inscrire les 10 autres points des détenteurs du Bouclier de Brennus avec deux transformations et deux pénalités.

Les Saracens a répondu par un essai de David Strettle et une transformation et une pénalité du demi d’ouverture sud-africain Derick Hougaard.

Perpignan n’a pas démérité avec cinq essais inscrits contre quatre à Llanelli mais a été victime de l’adresse du Gallois Stephen Jones, qui a passé ses quatre transformations et cinq pénalités, marquant à lui seul 23 points.

Le Racing poursuit de son côté ses classes à haut niveau et n’a pu résister à la déferlante du Leinster, auteur de cinq essais, dont deux transformés, et trois pénalités.

Les Franciliens n’ont marqué qu’un seul essai par leur trois-quart centre fidjien Albert Vulivuli, transformé par Jérôme Fillol, par ailleurs auteur de trois pénalités. L’international sud-africain François Steyn a apporté les six autres points du Racing.

Vendredi, Castres, qui faisait lui aussi ses débuts sur la scène européenne, avait failli créer l’exploit face aux joueurs expérimentés de Northampton, menant 8-5 à la mi-temps mais s’inclinant finalement 18-14.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine