LIGUE 1

Lyon veut sortir de l'impasse, Rennes et Saint-Étienne se déplacent à l'extérieur

Texte par : Dépêche
7 mn

Au bord du gouffre avec Lyon, Claude Puel rencontrera son ancien club, Lille. Rennes, leader provisoire avant d'aborder cette 9e journée, se déplace à Lens alors que son dauphin, Saint-Étienne, s'invite à Nice.

Publicité

AFP - Lyon (17e) aborde un nouveau match couperet, surtout pour son entraîneur Claude Puel, en recevant dimanche soir sa bête noire, Lille, tandis que les deux premiers, Rennes et Saint-Etienne, effectuent des déplacements à leur portée, à Lens et Nice, pour la 9e journée de L1.

A vous de voter

 

Auxerre (14) - Bordeaux (10)

Si l'AJA, qui ne s'est toujours pas imposée à domicile en L1, est sortie de la zone rouge grâce à sa première victoire début octobre (à Arles-Avignon), elle reste sur le fil. Et Jean Fernandez, pour son 500e match sur un banc de L1, se trouve singulièrement démuni en attaque avec quatre absents (Le Tallec, Jelen, Oliech et Langil). Il devra faire avec les remplaçants et les jeunes (Contout, Traoré, Quercia et Bourgeois). Bordeaux pour sa part tentera de poursuivre son opération redressement et espère s'enraciner dans le top 10.

Brest (5) - Arles-Avignon (20)

Cinq matches que le gardien Elana n'a plus encaissé le moindre but et le Stade brestois se retrouve 5e ! Dans ce duel de promus aux fortunes diverses, une victoire face à la lanterne rouge permettrait aux Bretons de demeurer dans le premier quart du classement avant une série ardue (Bordeaux, Saint-Etienne, Lille). Du côté de l'ACA, décrocher un point serait déjà un exploit après huit défaites de suite.


Caen (9) - Monaco (15)

Le Stade Malherbe doit réussir un bon résultat pour rester dans la première partie du classement, surtout avant de se rendre à Saint-Etienne. Seul Sorbon manque à l'appel (suspendu). Côté monégasque en revanche, Guy Lacombe doit composer avec une pléiade de blessés, dont Niculae (cheville). Il s'agit de signer une deuxième victoire, après un mois sans, afin d'enrayer la chute.

Marseille (8) - Nancy (18)

L'OM, au complet, doit prendre des points au Vélodrome où il n'en a jusqu'alors engrangé que 7 sur 12, à l'entame d'un programme chargé (sept matches en trois semaines). Didier Deschamps devrait faire tourner son effectif car il s'agit aussi de préparer la venue de Zilina mardi en Ligue des champions. L'ASNL pour sa part a pris tous ses points à l'extérieur, où elle reste invaincue, et doit poursuivre cette série d'invincibilité si elle ne veut pas s'engluer dans la zone rouge.

Programme de la 9e journée

Montpellier (11) - Sochaux (6)

Le MHSC a concédé trois défaites sur ses quatre derniers matches, glissant dans le ventre mou. Mais la trêve a fait du bien et René Girard enregistre une vague de retours (Aït-Fana, Dernis, Bocaly, Jeunechamp etc.), dont celui de Dzodic dans le groupe. Sochaux, meilleure attaque de l'élite (16 buts), cherchera à prendre au moins son premier point à l'extérieur. Francis Gillot purgera le premier de ses quatre matches de suspension et communiquera de la tribune par talkie-walkie avec ses adjoints.


Toulouse (4) - Paris Saint-Germain (7)

Leader au mois d'août, le TFC a vécu une fin d'été et un début d'automne compliqués avec deux défaites, deux nuls et une élimination en Coupe de la Ligue. La trajectoire parisienne est exactement inverse: deux victoires, deux nuls et deux autres succès en Europa League, le tout sans encaisser le moindre but. L'attaque toulousaine, orpheline de Gignac, va devoir se réveiller. Toulouse devra également faire sans sa charnière centrale, Cetto et Congré étant suspendus.


Nice (13) - Saint-Etienne (2)

Initialement prévu samedi, le match a été repoussé à dimanche en raison de problèmes de disponibilité des forces de l'ordre. Nice n'a plus gagné depuis la 5e journée. Inquiétant au moment d'accueillir Saint-Etienne, euphorique avant la trêve, qui a vu le meilleur buteur du championnat, Dimitri Payet, faire des débuts réussis avec les Bleus (deux passes décisives). Les deux équipes se sont déjà affrontées cette saison, en Coupe de la Ligue le 22 septembre, et les Verts s'étaient imposés 2-0 à Geoffroy-Guichard.


St-Etienne se déplace à Nice (13e) avec la prétention de ramener trois points pour talonner Rennes au championnat. (AFP)
St-Etienne se déplace à Nice (13e) avec la prétention de ramener trois points pour talonner Rennes au championnat. (AFP)

Lens (19) - Rennes (1)

Les Rennais inaugurent leur statut de leader par un déplacement en terre sinistrée. La trêve aura-t-elle permis d'apaiser les esprits à Lens, où la dernière défaite (3-0 à Sochaux) s'était accompagnée de l'embarrassante altercation entre Demont et Kovacevic ? Les Bretons n'ont pas ce genre de problèmes. En tête du championnat pour la première fois depuis 40 ans, ils ne s'inquiètent que de leur manque de poids offensif après la blessure de Montano. Lens a la deuxième plus mauvaise défense de L1.

Lorient (16) - Valenciennes (12)

Duel d'inconstants au Moustoir, entre deux équipes qui ne parviennent pas à enchaîner les bons résultats. La tendance est légèrement favorable aux Nordistes, qui restent sur un succès face à Caen (2-1) quand les Bretons étaient défaits à Bordeaux (1-0). "Je pense qu'on a optimisé la trêve", a en outre assuré l'entraîneur de Valenciennes Philippe Montanier, qui a récupéré plusieurs blessés.


Lyon (17) - Lille (3)

"C'est un rendez-vous avec l'histoire. C'est l'ancien club de Claude (Puel), un club qui ne nous a pas trop réussi par le passé", a estimé Jean-Michel Aulas. Toutes compétitions confondues, Lyon reste en effet sur cinq matches sans succès face au Losc et la dernière victoire lyonnaise contre Lille à Gerland en championnat remonte à septembre 2006. C'est pourtant bien des trois points dont Puel a besoin, car si Aulas a fixé au 24 octobre la date du "bilan sportif", le soutien présidentiel semble bien fragile. En face, les Lillois s'appuient sur leur invincibilité en championnat et sur une attaque qui a marqué au moins une fois lors de ses huit derniers matches (cinq de championnat et trois d'Europa League).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine