Accéder au contenu principal
Reporters

Les cimetières secrets d’Israël

Depuis 60 ans, l’armée Israélienne confisque les corps de certains combattants Palestiniens et Arabes. Les cadavres sont conservés dans des cimetières secrets sous des numéros d’identification. Les Palestiniens surnomment ces cimetières "Makaber el Arkam", les cimetières des chiffres.

Publicité

Selon les ONG, on recense aujourd’hui plus de 300 cas de cadavres confisqués, mais personne ne sait exactement combien de corps sont détenus par les autorités Israéliennes. Ce sont des centaines de familles palestiniennes qui souffrent de ne pouvoir pleurer leurs morts et faire leur deuil.

Le 12 Août, une famille Palestinienne a réussi a faire rendre un premier corps de combattant palestinien dans le cadre d’une médiation encadrée par la cour suprême Israélienne. Il s’agit de Mashhour Saleh Arouri, tombé sous les balles Israéliennes lors d’une opération commando en 1976. Ses proches ont attendu 34 ans pour lui offrir un enterrement digne.

Nos reporters Lyana Saleh et James André sont partis à la recherche des "cimetières des chiffres", et à la rencontre des familles, à travers toute la terre sainte pour comprendre pourquoi et comment les Israéliens conservent ces corps.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.