RUSSIE

Moscou approuve un plan de privatisation de 42 milliards d'euros

Texte par : Dépêche
2 mn

Parmi les groupes qui devraient être privatisés d'après le plan sur 5 ans, approuvé par le Kremlin mercredi, se trouvent le géant de la banque Sberbank ou encore le pétrolier Rosneft. Ces privatisations doivent rapporter 42 milliards d'euros.

Publicité

AFP - Le gouvernement russe a approuvé un programme de privatisations pour 42 milliards d'euros sur cinq ans, dans lequel figurent le pétrolier Rosneft, la banque semi-publique Sberbank et d'autres entreprises clés, a annoncé mercredi le vice-Premier ministre russe, Igor Chouvalov.

"Selon les données préliminaires, grâce à la réalisation du programme de privatisations, le gouvernement pourrait recevoir 1.800 milliards de roubles (42 milliards d'euros)", a déclaré M. Chouvalov, cité par l'agence Itar-Tass.

"En tout, la liste comprend un ensemble de 900 entreprises", a jouté M. Chouvalov.

Il a précisé que cette liste, qui comprend des entreprises considérées comme stratégiques, devait encore être signée par le président Dmitri Medvedev.

Dans ce programme de privatisations figurent nombre d'entreprises clés, telles que le premier groupe pétrolier Rosneft, la banque semi-publique Sberbank, la banque publique VTB, deuxième du pays en terme d'actifs.

Fin juillet, les autorités russes avaient annoncé avoir établi une liste de sociétés publiques ou semi-publiques qui seront partiellement mises en vente entre 2011 et 2013.

Cette nouvelle vague de privatisations, la plus grande depuis les années 1990, a pour objectif de contribuer à moderniser le pays et à maîtriser son déficit budgétaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine