Accéder au contenu principal

La chute de Laurent Gbagbo

Dernière modification : 14/04/2011 - 17:07

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo a été arrêté le lundi 11 avril 2011 à l'issue d'une offensive généralisée sur sa résidence d’Abidjan par les forces de son rival Alassane Ouattara, appuyées par des moyens aériens, des blindés des forces françaises et de la mission des Nations unies (Onuci). Laurent Gbagbo s’accrochait au pouvoir malgré la victoire, reconnue par la communauté internationale, de son rival Alassane Ouattara lors du second tour de l’élection présidentielle organisé le 28 novembre 2010.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.