HAÏTI

L'épidémie de choléra a déjà tué plus de 250 personnes

Texte par : FRANCE 24 avec dépêches
|
3 mn

Le bilan de l'épidémie de choléra vient de franchir la barre des 250 morts et des 3000 hospitalisés. Marie Michèle Rey, la ministre haïtienne des Affaires étrangères s'est toutefois déclarée "confiante" quant à l'enrayement de la maladie.

Publicité

L'épidémie de choléra en Haïti a fait 253 morts, dont deux dans un village proche de Port-au-Prince, et 3.115 personnes sont hospitalisées, selon le dernier bilan officiel annoncé dimanche.

Ces chiffres communiqués par le directeur général du ministère de la Santé publique, Gabriel Thimoté, représentent 30 morts supplémentaires par rapport au dernier bilan

it
Explication de la correspondante RFI pour France 24, Amélie Baron

communiqué samedi.

La progression du nombre de personnes hospitalisées est moindre en pourcentage. Ce chiffre était proche de 3.000 samedi.

Une vingtaine de personnes souffrant de "diarrhée aïgue" ont été admises ces deux derniers jours dans un centre de traitement du choléra installé à Port-au-Prince par Médecins sans Frontière (MSF), a-t-on par ailleurs appris dimanche auprès de sources concordantes.

Dans un rapport sur la situation de la maladie, MSF indique avoir "pris en charge plusieurs patients atteints de diarrhée aïgue" à Port-au-Prince sans en préciser le nombre. Selon une source contactée par l'AFP, et qui a requis l'anonymat, une vingtaine de personnes ont été reçues dans le centre de l'ONG.

La situation est "contenue" selon la ministre haïtienne des Affaires étrangères

Pourtant Marie-Michèle Rey, la ministre haïtienne des Affaires étrangères, se veut rassurante. Selon elle,  l'épidémie "semble contenue jusqu'à nouvel ordre".

Dans un point de presse en marge du Sommet de la Francophonie qui s'achève dimanche à Montreux, en Suisse, la ministre a indiqué que "jusqu'à nouvel ordre ceux qui sont sur place semblent pouvoir contenir la situation".

Elle a précisé que "selon des informations" de son gouvernement obtenues depuis Port-au-Prince "la situation est limitée à un périmètre bien donné" dans la région de l'Artibonite (nord) et une partie du plateau central.

"Selon les conversations que j'ai eu avec mon gouvernement, les cas étaient recensés" et généralement "circonscrits à l'Artibonite" a-t-elle dit.

"Je suis confiante car les informations que j'ai eues me donnent raison d'etre confiante" a-t-elle dit, tout en précisant que "le choléra s'est déclenché lorsque j'étais ici".

Le choléra, une maladie hautement contagieuse causée par une bactérie, provoque de très violentes diarrhées. En l'absence de soins immédiats basés d'abord sur une réhydratation, cette déperdition gravissime de liquides (un malade peut perdre 10% de son poids en quatre heures) est souvent mortelle.

it
Qu'est-ce que le choléra ?


Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine