MAROC

Les autorités marocaines suspendent la chaîne d'information Al Jazira

Invoquant "de multiples manquements aux règles du journalisme sérieux et responsable", le ministère marocain de la Communication a suspendu, vendredi, les activités d'Al Jazira à Rabat. La chaîne d'information qatarie dénonce "une erreur".

Publicité

AFP - Les autorités marocaines ont suspendu vendredi les activités du bureau d'Al-Jazira à Rabat et décidé le retrait des accréditations du personnel de la chaîne qatarie d'informations, a annoncé le ministère de la Communication.

Le ministère a ajouté que cette suspension "fait suite à de multiples manquements aux règles du journalisme sérieux et responsable".

Contacté par l'AFP, le directeur du bureau d'Al-Jazira à Rabat, Abdelkader Kharroubi, a déclaré que la chaîne "a toujours respecté les règles du professionnalisme et de la neutralité, notamment au Maroc."

"Le dossier d'Al-Jazira n'est malheuresement pas entre les mains du seul ministère de la Communication. D'autres parties décident à ce niveau", a-t-il ajouté sans plus de précision.

"Cette suspension est une erreur de la part des autorités marocaines, une erreur à laquelle nous sommes étrangers", a conclu M. Kharroubi.

Les autorités marocaines reprochent à Al-Jazeera la manière dont elle "traite les dossiers relatifs aux islamistes et à l'affaire du Sahara (occidental)", a indiqué un responsable du gouvernement sous le couvert de l'anonymat.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine