ALLEMAGNE

Berlin interdit les vols passagers en provenance du Yémen

Après le fret, Berlin a annoncé l'interdiction de tous les vols commerciaux en provenance du Yémen, suite à la découverte de colis piégés venant de ce pays vendredi. La chancellerie a décidé de saisir l'UE estimant que le problème était européen.

Publicité

AFP - Le gouvernement allemand a décidé lundi d'étendre aux vols passagers l'interdiction des vols de fret en provenance du Yémen, après la découverte de colis piégés venant de ce pays et destinés aux Etats-Unis, a indiqué un porte-parole du ministère des Transports.

"Toutes les compagnies aériennes yéménites qui opèrent vers l'Allemagne se sont vues notifier une interdiction de vol et (...) des instructions ont été données aux autorités de l'aviation civile allemande pour détourner tout vol direct ou indirect" en provenance du Yémen, a indiqué le porte-parole.

"Cela veut dire qu'il n'y aura plus d'autorisation de vol vers ou au-dessus du territoire allemand pour le moment", a-t-il précisé, lors d'un point de presse régulier.

Berlin avait interdit dès samedi l'arrivée en Allemagne de tout fret en provenance du Yémen et décidé de contrôler la totalité du fret arrivé ces derniers jours, à la suite de la découverte à Dubaï et en Grande-Bretagne de deux colis piégés venant du Yémen et destinés aux Etats-Unis, dont l'un avait transité par l'aéroport de Cologne/Bonn (ouest).

D'autres mesures de sécurité, parmi lesquelles une extension de l'interdiction du fret en provenance d'autres pays que le Yémen, est également à l'étude, a indiqué le porte-parole du gouvernement Steffen Seibert.

"Il y a eu une réunion ce matin, à la chancellerie (...) au cours de laquelle plusieurs mesures ont été évoquées", a-t-il expliqué.

Un groupe de travail regroupant les ministères de l'Intérieur, des Transports et des Affaires étrangères, ainsi que les services secrets doit "étudier la mise en place de nouvelles mesures, en particuliers pour voir si l'interdiction du fret doit ne pas se limiter au Yémen, mais aussi être étendue à d'autres pays", a-t-il ajouté.

L'Allemagne a également annoncé qu'elle voulait saisir l'Union européenne sur ce dossier qui n'est "pas un problème national, mais qui concerne toute l'UE".

"Le gouvernement (allemand) va s'adresser à la présidence belge de l'UE pour que ce problème soit inscrit à l'ordre du jour européen et qu'une réponse européenne, en coopération avec les Etats-Unis, soit mise en place", a complété M. Seibert.

Les deux colis piégés adressés à des lieux de culte juifs à Chicago (Etats-Unis) ont été interceptés vendredi dans les aéroports de Dubaï et d'East Midlands, dans le centre de l'Angleterre.

Selon Washington, les colis piégés ont été conçus par l'artificier d'Al-Qaïda ayant fabriqué une bombe pour l'attentat raté de Noël 2009 sur un vol Amsterdam-Detroit.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine