Accéder au contenu principal

Al-Qaïda affirme que les chrétiens sont des "cibles légitimes"

Alors que l'ultimatum lancé à l'église copte d'Égypte pour libérer deux femmes converties à l'islam et emprisonnées dans des monastères a expiré, Al-Qaïda en Irak déclare que les chrétiens sont désormais des "cibles légitimes".

Publicité

AFP - Al-Qaïda en Irak a affirmé que les chrétiens étaient désormais des "cibles légitimes" après l'expiration de son ultimatum à l'église copte d'Egypte pour libérer deux femmes, selon le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE).

En revendiquant l'attaque d'une église à Bagdad dimanche, l'Etat islamique d'Irak (ISI) avait donné un ultimatum de 48 heures à l'Eglise copte d'Egypte pour libérer deux chrétiennes converties à l'islam et "emprisonnées dans des monastères" de ce pays selon lui.

"L'ultimatum a expiré (...) Par conséquent, tous les centres, organisations, institutions, dirigeants et fidèles chrétiens sont des cibles légitimes pour les moujahidine, là où ils peuvent les atteindre", affirme le communiqué.

Selon une source au sein du ministère irakien de l'Intérieur, 46 fidèles ont été tués et 60 blessés dimanche soir, et sept membres des forces de sécurité ont également trouvé la mort lorsque les commandos irakiens ont donné l'assaut pour mettre un terme à la prise d'otages dans la cathédrale syriaque catholique à Bagdad.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.