PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE

L'opposition veut un recomptage des voix, le second tour fixé au 21 novembre

Le Conseil constitutionnel a fixé, samedi, la date du deuxième tour de l'élection présidentielle au 21 novembre. Par ailleurs, plusieurs chefs de l'opposition dénonçant des irrégularités ont exigé un nouveau comptage des voix.

Publicité

AFP - Le deuxième tour de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire se tiendra le 21 novembre et opposera le chef de l'Etat sortant Laurent Gbagbo et l'ex-Premier ministre Alassane Ouattara, a annoncé samedi le Conseil constitutionnel.

Après le premier tour le 31 octobre, "un deuxième tour du scrutin sera organisé le dimanche 21 novembre 2010", a déclaré le président Paul Yao N'Dré au siège de cette institution à Abidjan.

"Les candidats qualifiés pour se présenter au deuxième tour du scrutin sont M. Gbagbo Laurent et M. Ouattara Alassane", a-t-il ajouté.

"Aucune réclamation concernant la régularité du scrutin ou son dépouillement n'a été présentée par voie de requête écrite au président du Conseil constitutionnel", a-t-il précisé.

Cette annonce impromptue survient alors que la date du 28 novembre était jusque-là considérée comme celle du deuxième tour, sans pour autant avoir été officiellement fixée.

La déclaration du Conseil constitutionnel intervient en outre quelques heures après que M. Ouattara et les autres chefs de l'opposition ont réclamé un recomptage des voix, en invoquant de "graves irrégularités" lors de ce vote historique censé clore une décennie de crise politico-militaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine