MASTERS DE PARIS-BERCY

Les Français se mettent au diapason

Est-ce la perspective de la Coupe Davis qui a motivé Mickaël Llodra, Arnaud Clément et Richard Gasquet ? Quoi qu'il en soit, les trois Français se sont qualifiés pour le deuxième tour des Masters de Paris-Bercy.

Publicité

, envoyé spécial au Palais omnisport de Paris-Bercy

Après la victoire, dimanche, de Florent Serra, c’était lundi au tour de Michaël Llodra, d'Arnaud Clément et de Richard Gasquet de briller. Si aucun des trois joueurs n’évoquent un "effet Coupe Davis" (la France va disputer la finale contre la Serbie les 3, 4 et 5 décembre, NDLR), tous ont reconnu accorder "encore plus attention que d'habitude aux soins et à la préparation" de leurs matchs.

"Pour ma mamie"

Si la victoire de Michaël Llodra face à l’Italien Potito Starace (6-4, 6-1) semble logique, celle de Clément face Feliciano Lopez, qui le distance de 49 places au classement ATP, ne l’est pas. "Je suis très content, j'ai eu de bonnes sensations un peu partout", a dit l'Aixois qui confie avoir eu "envie de s'arracher" pour faire plaisir à sa mamie de 83 ans, "montée de Marseille pour venir me voir à Bercy pour la première fois". Celle-ci n’a pas dû être déçue du voyage : Clément, alias le "Ninja", s’est imposé sur un score fleuve : 6-7 (10), 7-6 (9), 6-3.

"Ça semble si loin"

Richard Gasquet a, quant à lui, eu besoin d'un tie-break pour se défaire de son compatriote Nicolas Mahut (7-5, 4-6, 7-6). Au prochain tour, il retrouvera le Suisse Roger Federer, qu’il a déjà rencontré à sept reprises, pour six défaites contre une seule victoire. "Bien sûr que je m'en souviens, affirme celui-ci. C'était en 2004 (2005, NDLR). Je n’étais pas encore dans le top 100 et je l’avais éliminé en quart de finale de Monte-Carlo (6-7, 6-2, 7-6, NDLR) sur un passing. C'était incroyable, mais ça semble si loin… Il est en grande forme mais je suis content de le retrouver."

Aujourd'hui, c'est au tour de Gaël Monfils et de Gilles Simon d'entrer en scène. Ils affrontent deux adversaires à leur portée : Benjamin Becker pour "La Monf'", et Andrey Golubev pour Simon. 
 

Le programme du mardi 9 novembre

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine