ÉTATS-UNIS

Les objets personnels de Bernard Madoff vendus aux enchères

Une collection d'objets personnels de l'ancien fiancier Bernard Madoff, dont ses pantoufles, sa montre ou la bague de sa femme, a été vendue aux enchères à New York. L'argent récolté devrait servir à indemniser les victimes de l'escroc.

Publicité

Plusieurs objets ayant appartenu à Bernard Madoff, dont la bague de fiançailles en diamant offerte à son épouse, ont été dispersés aux enchères samedi à New York, rapportant une somme totale supérieure à 2 millions de dollars.

La bague a été vendue pour 550.000 dollars. Un acheteur a dépensé 6.000 dollars pour acquérir une paire de mules en velours brodées aux initiales de l'escroc. Une montre de marque est partie à 67.500 dollars, un lot de sous-vêtements et de chaussettes a été adjugé à 1.700 dollars.

La vente organisée par les autorités fédérales était destinée à contribuer au dédommagement des victimes du financier, condamné pour escroquerie à 150 ans de prison.

Parmi les objets mis aux enchères, une paire de pantoufles en velours noir doublées de feutrine rouge et portant les trois lettres B.L.M. (Bernard Lawrence Madoff) brodées au fil d'or mais aussi un piano à queue Steinway ou une bague en platine sertie d'une émeraude, estimée entre 50.000 et 62.500 dollars.

D'autres objets, plus ordinaires, comme un aspirateur, de la vaisselle, des draps, un écran plat ou des CD, cherchent également preneur.

Une collection des différentes billets de monnaies européennes datant d'avant l'arrivée de l'euro offre un curieux aperçu de l'obsession de Bernard Madoff pour l'argent. Elle est estimée entre 490 et 570 dollars.

En novembre 2009, une première vente comprenant bijoux, montres et objets personnels de l'escroc, avait rapporté environ 1 million de dollars, le double des estimations.

Un blouson de satin bleu de l'équipe de base-ball "NY Mets" frappé en lettres orange du nom de Madoff, estimé entre 500 et 700 dollars, s'était arraché pour 14.500 dollars.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine