SKI ALPIN

Retour gagnant de Jean-Baptiste Grange en slalom

Éloigné des pistes pendant un an à cause d'une blessure, le Français Jean-Baptiste Grange a signé un retour tonitruant en Coupe du monde de ski en remportant dimanche le slalom de Levi, en Finlande.

Publicité

AFP - Le Français Jean-Baptiste Grange, après un an d'absence pour blessure dans la discipline, a effectué un remarquable retour dimanche à l'occasion du slalom de Levi, où il a conquis la 7e victoire de sa carrière en Coupe du monde de ski alpin.

Pour son 6e succès dans sa discipline de prédilection, Grange a devancé, en 1 min 46 sec 64/100, le Suédois Andre Myhrer de 33/100 et le Croate Ivica Kostelic de 97/100, respectivement médaillés de bronze et d'argent des JO 2010.

"Je me suis blessé alors que j'étais numéro un mondial et j'ai manqué beaucoup de choses l'hiver dernier", a ainsi rappelé "JiBé". Et notamment les jeux Olympiques à Whistler (Canada), où l'Italien Giuliano Razzoli avait décroché l'or.

A Levi, l'Emilien est tombé dès la 1re manche, surpris par un des +dos+ piégeux de la partie initiale plate du parcours, rampe de lancement pour Grange.

Alors détenteur du petit globe de cristal de slalom, Grange s'était blessé au genou droit le 6 décembre 2009 lors de la 1re manche du slalom géant de Beaver Creek (Etat-Unis). Il avait été opéré du ligament croisé antérieur un mois plus tard. En conséquence, le Français renouait dimanche avec le slalom de compétition pour la première fois depuis sa 3e place à Levi, le 15 novembre 2009.

Le Savoyard avait dès le matin annoncé ses intentions par le scratch sur le premier parcours. Un signe puisque ses cinq succès précédents entre les piquets serrés avaient toujours été précédés d'une manche initiale terminée en tête.

Parmi "les autres signes favorables", Grange a énuméré "le dossard 7 fétiche, la piste que j'aime bien et le fait d'être vite à l'entraînement".

Jean-Baptiste le magnifique peut y voir un autre signe. Depuis 2006 -l'épreuve avait été annulée en 2007-, le vainqueur de Levi a toujours empoigné en fin de saison la Coupe du monde de slalom. Ce fut d'ailleurs le cas pour Grange en 2008.

Autriche en berne


Le dimanche a été particulièrement sombre pour la Wunderteam autrichienne, qui avait déjà perdu sur la +piste noire+ la plupart de ses leaders en 1re manche, pourtant dessinée par l'entraîneur des +rouge et blanc+ Christian Hoflehrner.

"En seconde manche, j'ai fait encore un bon mur, avec un peu plus de marge. Mais je ne me suis pas endormi car je savais qu'Andre (Myhrer) était également très rapide sur la longue portion plate du début où il faut créer de la vitesse", a expliqué le vainqueur.

Sur le podium, alors que retentissaient les notes de La Marseillaise, Grange a reconnu que, "pour la première fois, les larmes lui avaient monté aux yeux".

"Oui, c'est certainement la plus belle (de ses victoires), avec beaucoup d'émotion, de tension. Mais, au moment du départ, en fait depuis hier, j'étais très calme. Beaucoup plus qu'à Sölden, où j'avais effectué mon grand retour avec le slalom géant d'ouvedrture (15e de la 1re manche, la seconde avait été annulée, ndr)".

Souverain à Levi, Grange n'est pourtant pas dupe. "Aujourd'hui les Autrichiens sont passés à côté. Mais je peux aussi enchaîner une mauvaise série. Je sais que je ne serai pas au top toute la saison".

Tout le monde en piste !

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine