Accéder au contenu principal
Dans la presse

2012 : La bataille du Centre est lancée

Presse française, MARDI 16 NOVEMBRE. Borloo et Morin, les deux grandes figures centristes de l’équipe Fillon, ont quitté le gouvernement. Ils rejoignent François Bayrou dans la liste des potentiels chefs du centre de l’échiquier… Mais rien n’est simple. A voir Aussi : Aidez le Louvre à acheter les fesses parmi les plus sensuelles de la Renaissance…

PUBLICITÉ

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

 
Un des faits notables du remaniement gouvernemental de dimanche, c’est que les deux grandes figures centristes de l’équipe Fillon, Jean Louis Borloo et Hervé Morin, sont partis… Cela prépare un peu d’agitation politique au centre de l’échiquier…
 
Le Figaro en fait sa Une : « La bataille du centre est lancée »
 
« Ils étaient sarkozystes, ils le sont beaucoup moins. (…) Il va se passer des choses au centre, où chacun est prêt à oublier aujourd’hui ce qu’il fut jusqu’à dimanche. Mais quoi exactement? »
 
« D’abord, les centristes vont devoir s’organiser. Ce n’est pas si simple car le centre est un jardin japonais où chaque détail est important. La galaxie centriste compte au moins quatre chapelles: les centristes de l’UMP (de Jean-Pierre Raffarin à Pierre Méhaignerie), le Nouveau Centre, les amis de Jean-Louis Borloo (membres de l’UMP) et le MoDem de François Bayrou. »
 
« Ce qui se joue en toile de fond, c’est évidemment la candidature centriste pour 2012.  (…) Comme il arrive régulièrement depuis la présidentielle de 1988, les centristes se rallieront au plus fort. Avec la promesse de postes clés, et pourquoi pas celui de premier ministre? Jean-Louis Borloo n’a peut-être pas perdu tout espoir de remplacer François Fillon… ».
 
Et il n’a pas que Le Figaro qui s’intéresse à cette bataille du centre… Les centristes se rebiffent, titre Metro. Pour Les Dernières Nouvelles d’Alsace, c’est « Les centristes en quête de stratégie ».
 
« Jusqu’où peuvent-ils aller? » demande Libération. « Certainement pas jusqu’à un changement de camp. Mais dans un premier tour présidentiel, ils peuvent priver le candidat de l’UMP du score imposant nécessaire à la victoire finale. La course au centre est engagée. Ils sont au moins trois, Morin, Borloo et Bayrou, à pouvoir représenter cet électorat volatil. C’est finalement la chance d’un président replié sur sa base RPR. Si la compétition entre les chevaliers du centre est trop dure, ils s’annuleront et, de nouveau, se ramolliront. »
 
 
Retrouvez les autres articles cités dans cette revue de presse en cliquant sur les liens suivants :
 
L’amertume du «zozo» Borloo, Le Monde
 
Le Louvre vient de lancer une initiative inédite, Le Parisien
 
Vente d’un diamant rose chez Sotheby’s, Le Figaro
 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier. NB : Cette page n’est ni un blog, ni un article, mais un aperçu du travail de préparation de la chronique vidéo ci-dessus.
 
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.