THAÏLANDE

Le trafiquant d'armes russe présumé Viktor Bout extradé vers les États-Unis

Détenu en Thaïlande depuis deux ans, le trafiquant d'armes russe présumé, Vitkor Bout doit être extradé vers les États-Unis pour y être jugé. Il est accusé de trafic d'armes en Afrique, Amérique du Sud et au Moyen-Orient et risque la perpétuité.

Publicité

AFP - Le trafiquant d'armes russe présumé Viktor Bout, détenu en Thaïlande depuis plus de deux ans, était transféré mardi de sa prison vers les services d'immigration en vue de son extradition imminente aux Etats-Unis, ont indiqué son avocat et le chef de la prison.

"La police criminelle l'a emmené au bureau de l'immigration", a indiqué Lak Nithiwatanawicharn. "Je ne sais pas pourquoi (...). Je le suivrai jusqu'à New York dans ce dossier".

it
"Le gouvernement thaïlandais n'était pas en mesure de résister aux pressions américaines"

Une journaliste de l'AFP a vu un convoi de véhicules quitter la prison de Bangkok où il était détenu. Le chef de la prison a confirmé qu'il n'était plus dans l'établissement.

Bout, ancien pilote de l'armée soviétique, avait été arrêté à Bangkok en mars 2008 après avoir rencontré des agents américains qui s'étaient fait passer pour des responsables de la guérilla colombienne des Farc.

Il est accusé d'avoir utilisé une flotte d'avions cargos pour transporter des armes en Afrique, en Amérique du Sud et au Moyen-Orient, mais affirme avoir développé une activité de transport cargo parfaitement légale.

Il risque la perpétuité aux Etats-Unis.

Le Premier ministre Abhisit Vejjajiva a indiqué que son gouvernement avait approuvé l'extradition et que le délai dépendait désormais des Etats-Unis.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine