LE BLEU DU WEEK-END

Younès Kaboul, le bourreau d'Arsenal

Tous les lundis sur France24.com, retrouvez l'actualité d'un joueur de l’équipe de France. Cette semaine : Younès Kaboul (au centre sur la photo), un possible joker dans la défense centrale des Bleus.

Publicité

Pas de doute, Laurent Blanc, le sélectionneur des Bleus, a dû apprécier la prestation de Younès Kaboul lors du match qui opposait Arsenal à Tottenham, dans le cadre de la 13e journée de Premier League.

Dans l'un des derbys les plus aiguisés du championnat anglais, le but décisif du défenseur des Spurs a mis un terme à la série de défaites enregistrée par Tottenham face à Arsenal. La dernière victoire du club sur le terrain des Gunners remontait, en effet, à 1993...

À la 86e minute du match, sur une tête puissante, le néo-Bleu Younès Kaboul a eu l’honneur d'enterrer les protégés d'Arsène Wenger, qui menaient 2-0 à la mi-temps avant de craquer sous le pressing de leurs adversaires. Score final de la rencontre : 2-3...

Né à Saint-Julien-en-Genevois, en Haute-Savoie, Kaboul a été titulaire à neuf reprises chez les Bleuets. Détenteur de la double nationalité franco-marocaine, l’ancien Auxerrois (2004-2007) avait, un temps, laissé planer le doute sur sa possible sélection dans l'équipe nationale du Maroc, tout en affirmant que l’équipe de France restait son objectif.

Sa pré-sélection, le 15 novembre, en équipe de France A - pour pallier l'absence éventuelle de Philippe Mexès - pour le match face à l'Angleterre, a définitivement fait tomber le défenseur dans le giron français, au grand dam d'Éric Gerets, le sélectionneur des Lions de l’Atlas, qui espérait le voir arriver afin de préparer la campagne qualificative des Marocains pour la CAN-2012.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine