Accéder au contenu principal

25 membres présumés de la rébellion maoïste abattus par la police

Les autorités indiennes ont annoncé que 25 maoïstes présumés avaient trouvé la mort dans le centre du pays au cours d'une fusillade avec les forces de sécurité. Deux policiers ont, de leur côté, été tués dans l'explosion d'une mine.

Publicité

AFP - Les forces de sécurité indiennes ont annoncé mardi avoir tué 25 membres présumés de la rébellion maoïste dans un Etat du centre du pays, tandis que deux policiers ont été tués dans l'explosion d'une mine.

"Au moins 25 maoïstes ont été tués dans le village de Jagargunda au cours d'une violente fusillade avec les forces de sécurité", a déclaré à l'AFP le policier en charge des opérations anti-maoïstes dans l'Etat du Chhattisgarh, Ramniwas.

Environ 500 policiers et membres des forces paramilitaires ont attaqué un groupe d'environ 200 présumés rebelles qui s'étaient rassemblés pour une réunion dans un village du district de Dantewada, à plus de 600 km au sud de la capitale de cet Etat, Raipur, ont précisé à l'AFP des sources policières locales.

Dans un autre bastion maoïste, le district de Bijapur, une mine a fait exploser un véhicule de police, tuant deux officiers paramilitaires, a indiqué un membre de la police locale.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.