LIGUE DES CHAMPIONS

L'OM bat le Spartak et se qualifie pour les huitièmes de finale

En battant le Spartak Moscou (0-3) en Russie, l'Olympique de Marseille a validé son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Les Marseillais sont assurés de terminer à la deuxième place du groupe F, derrière Chelsea.

Publicité

L’Olympique de Marseille s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en battant le Spartak Moscou sur sa pelouse, 3-0, mardi soir.

Dans le froid russe, le Marseillais Mathieu Valbuena, buteur avec les Bleus face à l’Angleterre le 17 novembre, a encore fait parler de lui en ouvrant le score à la 18e minute. Sur une longue passe transversale de Loïc Rémy, Gabriel Heinze, laissé seul sur le flanc gauche, remet au petit milieu de terrain, plein axe. Valbuena se retourne et, sans regarder les buts d'Andrey Dikan, le portier moscovite, place une belle frappe enroulée en pleine lucarne. Un superbe but qui ressemble fort à celui qu’il avait marqué en 2008 sur la pelouse de Liverpool, à Anfield (0-1)…

Même Brandao marque

Avec un but d'avance au compteur, les Marseillais subissent alors le pressing du Spartak. Il s'en faut d'ailleurs de peu pour que les Russes reviennent au score en fin de première période. Mais, de retour des vestiaires, l’OM fait le break. Avec un peu de réussite, Loïc Rémy double la mise à la 54e minute. L’ancien Niçois trompe le défenseur Martin Stranzl d’un coup du sombrero... involontaire, après une frappe manquée. Celui-ci reprend le ballon et trompe le gardien d’un tir croisé qui touche le poteau gauche avant de rebondir sur le droit et finalement entrer dans les filets (2-0).

À la 64e minute, l’attaquant moscovite Welliton écope d'un carton rouge pour une charge sur Steve Mandanda et un coup de tête sur Souleymane Diawara. En supériorité numérique, les Marseillais ne se sentent plus menacés et même Brandao se met à marquer. À la 68e minute, grâce au Brésilien, l’OM mène 3-0. Le score ne bougera plus jusqu'à la fin de la rencontre.

La Canebière peut fêter ce résultat comme il se doit : depuis la saison 1999-2000, Marseille n'avait plus disputé les huitièmes de finale de Ligue des champions…
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine