Dans la presse

"Amis pédophiles… " : Les propos de Sarkozy en off méritent-ils polémique ?

Presse française, MERCREDI 24 NOVEMBRE. On vous en parlait hier, Libé en fait sa une ce matin : Pour se défendre dans l’affaire Karachi, en off et au second degré, Sarkozy a dit à un journaliste : "Il semblerait que vous soyez pédophile…". Choquant ? A voir aussi : La vie sexuelle des femmes dont le prénom se termine en A.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

 
On commence cette revue de presse avec cette Une choc de Libération, reprenant les propos off de Nicolas Sarkozy à Lisbonne, et sa désormais fameuse comparaison avec la pédophilie… « Amis pédophiles, à demain ! »
 
En marge du sommet de Lisbonne, en off devant quelques journalsites, Nicolas Sarkozy a usé d’une comparaison curieuse pour dénoncer ceux qui parlent sans preuve, comme ceux qui l’accusent dans l’Affaire Karachi. 
 
S’adressant à un journaliste : « Vous êtes un pédophile, j'en ai l'intime conviction, j'ai vu les services secrets mais je ne vous dirai pas lesquels, j'ai vu quelqu'un mais je ne vous dirai pas qui c'est, et c'était oral. Mais j'en ai l'intime conviction, vous êtes un pédophile! ». Libération publie l’intégralité de ce off.
 
Libération analyse ensuite les propos, dans son éditorial : « On comprend bien, en écoutant l’enregistrement des propos tenus par Nicolas Sarkozy, que le salut est au second degré, de même que le parallèle qu’il établit entre son propre sort et celui de journalistes qu’on soupçonnerait de pratiquer la pédophilie n’est pas une accusation, mais une sorte de métaphore, fort étrange au demeurant. »
 
« On comprend encore que le Président puisse ressentir une forte irritation, alors que dans l’affaire de Karachi, aucune preuve sérieuse ne vient démontrer qu’il aurait participé à un financement illégal. »
 
Un journaliste du Monde, Arnaud Leparmentier, était présent au moment de ces propos du Président. Il livre son analyse sur son blog. « Sur le papier, la règle du “off” est claire : les propos ne peuvent pas être reproduits. Quelques medias - qui n’étaient pas présents -  ont diffusé ces propos. J’ai choisi de ne pas les reproduire dans Le Monde. »
 
« En réalité, le “off” de Nicolas Sarkozy ne valait pas tripette. Il ne faisait que reprendre dans les termes fleuris qui sont les siens le communiqué qu’il avait rédigé dans la journée ».
 
« Il a parlé, comme il le fait toujours, y compris dans ses conférences de presse, en prenant à partie les journalistes qui le questionnaient. Rien de neuf ni de caché pour le lecteur. ».
 
 
Retrouvez les autres articles cités dans cette revue de presse en cliquant sur les liens suivants :
 
Affaire Karachi : « Tout corps plongé dans un liquide en ressort mouillé », Le Canard Enchaîné
 
François Fillon en détail, Le Parisien
 
La Peugeot 504 d’Ahmadinejad vaut… un million de logements, Le Figaro
 
Une étude du site de rencontre Smartdate fait le lien entre petits noms féminins et sexualité, Libération
 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier. NB : Cette page n’est ni un blog, ni un article, mais un aperçu du travail de préparation de la chronique vidéo ci-dessus.
 
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine