Crash aérien

Les recherches vont reprendre pour tenter de localiser l'épave du Rio-Paris

Un an et demi après la catastrophe aérienne qui a fait 228 morts au-dessus de l'Atlantique, les recherches pour tenter de retrouver l'épave de appareil vont reprendre, a annoncé le ministère français des Transports.

Publicité

AFP - Une nouvelle phase de recherches destinée à retrouver l'épave de l'avion d'Air France, qui s'est abîmé en mer le 1er juin 2009 faisant 228 morts, va être lancée, a annoncé jeudi le ministère des Transports, dans un communiqué.

"La quatrième phase de recherche en mer devrait commencer en février 2011, conformément aux hypothèses qui avaient été évoquées le 5 octobre lors du dernier comité d’information des familles", précise-t-il.

"Cette campagne de localisation fera appel aux meilleurs équipements disponibles actuellement", a déclaré le secrétaire d'Etat aux Transports, Thierry Mariani, cité dans le communiqué.

Le vol AF 447 Rio-Paris s'était abîmé en mer le 1er juin 2009 au large du Brésil, avec à son bord 228 personnes dont aucune n'a survécu.

Seuls quelques morceaux de l'avion et une cinquantaine de corps ont été repêchés. Les boîtes noires, enregistrant les paramètres de vols et les conversations des pilotes qui permettraient d'expliquer la catastrophe, sont restées jusqu'alors introuvables en dépit de trois phases de recherches dont la dernière s'était achevée le 24 mai.

La défaillance des sondes de mesure de vitesse Pitot, fabriquées par Thales, a joué un rôle dans l'accident, selon les conclusions provisoires du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) chargé des investigations techniques, pour qui cependant cette défaillance ne peut expliquer à elle seule la catastrophe.

L'accident fait aussi l'objet d'une instruction judiciaire à Paris.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine