ÉTATS-UNIS

Washington se dit "déçu" du déroulement des législatives en Égypte

Sans attendre les résultats officiels, la Maison Blanche a exprimé sa déception quant au bon déroulement des législatives égyptiennes. Washinton s'est dit également inquiet des soupçons de fraude qui pèsent sur le scrutin.

Publicité

AFP - La Maison Blanche s'est dite "déçue" mardi du déroulement des législatives en Egypte et a qualifié d'"inquiétantes" les informations sur des fraudes constatées lors du scrutin de dimanche.

"Les Etats-Unis sont déçus de l'attitude (des autorités) avant et pendant les législatives égyptiennes du 28 novembre", a déclaré le porte-parole du Conseil de sécurité nationale américain, Michael Hammer.

"Les informations sur des irrégularités dans les bureaux de vote, l'absence d'observateurs étrangers, des embûches imposées aux observateurs locaux et des restrictions aux libertés d'association, d'expression et de la presse sont inquiétantes", a ajouté M. Hammer dans un communiqué.

Les Etats-Unis, toutefois, "félicitent les Egyptiens qui ont participé aux élections législatives de dimanche, en tant que candidats, membres des campagnes, électeurs ou observateurs", a ajouté M. Hammer, en assurant que les Etats-Unis souhaitent "continuer à travailler avec le gouvernement égyptien et la société civile active pour aider l'Egypte à réaliser ses objectifs politiques, sociaux et économiques".

La Maison Blanche n'a pas attendu la publication des résultats officiels des législatives pour s'exprimer. Ces derniers devaient être annoncés plus tard mardi. Ils devraient voir une nette domination du Parti national démocrate (PND, au pouvoir) et une déroute de l'opposition islamiste après un scrutin marqué par des accusations de fraude.

Des observateurs et la presse ont fait état de nombreux cas de violences et d'irrégularités. Avant la Maison Blanche, le département d'Etat avait indiqué que les Etats-Unis étaient "déçus" et "consternés" par ces informations, estimant qu'elles "mettent en doute la justice et la transparence du processus".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine