MAROC

Un accident de bus provoqué par de fortes pluies coûte la vie à une vingtaine d'ouvriers

Mardi, à 40 kilomètres au sud de Rabat, un bus a basculé dans un ravin, entraînant la mort par noyade d'au moins vingt de ses occupants. La plupart des victimes sont des ouvriers qui se rendaient sur leur site de travail, à Mohammedia.

Publicité

AFP - Au moins 20 personnes ont été tuées et trois blessées mardi, selon un nouveau bilan, dans un accident de bus au sud de Rabat provoqué par de fortes pluies, a-t-on appris de source officielle.

"Cet accident a fait 20 morts et trois blessés (...) et les opérations de secours et de recherche se poursuivent" à Bouznika, où a eu lieu l'accident, à 40 km au sud de Rabat, selon l'agence officielle marocaine MAP.

"Dix-huit cadavres ont été transportés à la morgue de Bouznika et trois personnes sont toujours disparues, dont un pompier", avait annoncé auparavant à l'AFP Ahmed Zaïdi, le député de Bouznika.

"La plupart des victimes sont mortes par noyade lorsque le bus qui les transportait a basculé dans l'oued de Bouznika", a indiqué M. Zaïdi.

"L'accident a eu lieu vers 07h00 (GMT) à la sortie de Bouznika en direction de Casablanca", a précisé pour sa part un témoin joint par téléphone.

"Les opérations de secours sont toujours en cours", a-t-il ajouté. "Le bus a été transporté par les crues d'un oued après sa chute dans un ravin à la sortie de Bouznika en direction de Casablanca".

Le Maroc connaît depuis lundi de fortes précipitations qui ont conduit à la coupure d'électricité dans une grande partie de la ville de Casablanca, où les écoles publiques sont restées fermées.

La plupart des victimes sont des ouvriers d'une entreprise qui travaillent la nuit et qui se rendaient, au moment de l'accident, à Mohammedia (entre Rabat et Casablanca).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine