Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

FRANCE

Nicolas Sarkozy aurait envisagé l'envoi de troupes françaises en Irak en 2006

Vidéo par Guillaume MEYER

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/12/2010

Un an avant son élection à la présidence de la République, Nicolas Sarkozy, qui était encore ministre de l'Intérieur, aurait évoqué l'envoi d'une "force internationale" en Irak à laquelle aurait pu participer la France, selon le Monde.

AFP - Le président français Nicolas Sarkozy avait évoqué en 2006, avant son élection, l'envoi d'une "force internationale" en Irak à laquelle aurait pu participer la France, selon des mémos diplomatiques américains obtenus par WikiLeaks et publiés par Le Monde.

"Sarkozy a déclaré que la France et la communauté internationale allaient devoir aider les Etats-Unis à résoudre la situation en Irak. Peut-être en remplaçant l'armée américaine par une force internationale", écrit l'ambassadeur des Etats-Unis en France.

Sarkozy l'Américain

Le diplomate rendait compte d'une rencontre entre Nicolas Sarkozy, qui allait être élu l'année suivante à la présidence française, et le ministre de la Justice de George W. Bush, Alberto Gonzales à Paris.

Les mémos publiés mardi soir par Le Monde sur son site internet montrent que, selon les diplomates américains, Nicolas Sarkozy était hostile à l'invasion de l'Irak par les Etats-Unis en 2003. Selon ces documents, il désapprouvait aussi l'opposition frontale manifestée contre cette opération par le président français de l'époque Jacques Chirac et son ministre des Affaires étrangères Dominique de Villepin.

Première publication : 01/12/2010

  • RELATIONS INTERNATIONALES

    Les révélations de WikiLeaks, "11-Septembre" de la diplomatie mondiale ?

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    MAM dénonce le comportement "irresponsable" de WikiLeaks

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    WikiLeaks révèle des liens fragilisés entre Pékin et Pyongyang

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)