Accéder au contenu principal

Un site islamiste affirme connaître l'identité du kamikaze de Stockholm

"Choumoukh al-islam", un site islamiste lié à Al-Qaïda, affirme connaître l'identité de l'auteur de l'attentat de Stockholm dont il a publié le nom et une photo. Les services de renseignement suédois ont refusé de commenter l'information.

Publicité

AFP - Le site islamiste "Choumoukh al-islam", lié à Al-Qaïda, a affirmé dimanche que l'auteur de l'attentat de Stockholm s'appelait Taymour Abdel Wahab et publié une photographie le représentant sur fond de vallée verdoyante.

"Choumoukh al-islam frappe un grand coup médiatique: une photo exclusive de l'auteur de l'attentat de Suède", indique le site dans un bref communiqué.

"C'est notre frère, le moujahid Taymour Abdel Wahab, qui a exécuté l'opération martyre à Stockholm", ajoute le site, en illustrant la photographie.

Cette photographie montre un jeune homme habillé de noir à l'occidentale, avec un pantalon et un blouson, portant des lunettes noires et une barbe légère, les mains dans les poches, sur fond de vallée verdoyante.

Le site ne donne aucune autre indication sur l'auteur présumé de l'attentat et n'indique ni son âge ni sa nationalité ni son appartenance éventuelle à un mouvement extrémiste.

La photographie ne permet pas de localiser le lieu ou le pays où elle a été prise.

Deux explosions ont eu lieu samedi dans le centre commerçant de Stockholm, où se pressait la foule pour les fêtes de Noël. Elles ont fait un mort, l'auteur présumé de l'attentat manqué, et deux blessés.

Dix minutes plus tôt, l'agence TT et les services de renseignements avaient reçu un courriel annonçant des "actions" visant "la guerre contre l'islam" menée par la Suède, notamment en Afghanistan.

La Suède maintient environ 500 soldats en Afghanistan. Le mandat de cette force doit être renouvelé le 1er janvier 2011 par le Parlement.

La police suédoise n'avait pas révélé dimanche l'identité de l'auteur présumé, disant vouloir auparavant prévenir sa famille.

Les services de renseignement suédois s'efforçaient de déterminer si ce "crime terroriste" était l'acte isolé d'un kamikaze ou faisait partie d'une série d'attentats planifiés.
             

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.