Accéder au contenu principal

La piste terroriste se précise dans le double attentat avorté de Stockholm

La police suédoise a qualifié de "crimes terroristes" la double explosion qui a frappé le centre commerçant de Stockholm, samedi après-midi. Les déflagrations ont tué l'auteur présumé de l'attaque et fait deux blessés.

PUBLICITÉ

REUTERS - La police suédoise a affirmé dimanche disposer de pistes pour élucider les deux attentats de la veille dans le centre de Stockholm, qu'elle qualifie de "crimes terroristes".

La première explosion, survenue à bord d'une voiture, n'a pas fait de victime. La deuxième a fait un mort et deux blessés.

La police n'a pas confirmé que l'homme décédé était l'auteur de l'attentat mais des témoins et les médias suédois l'affirment.

Les explosions ont été précédées de l'envoi d'une lettre de menaces au sujet de la

Courriel reçu 10 minutes avant les déflagrations par l'agence de presse TT et les services de renseignement Säpo.
Courriel reçu 10 minutes avant les déflagrations par l'agence de presse TT et les services de renseignement Säpo.

présence suédoise en Afghanistan et d'une caricature du prophète Mahomet par un dessinateur suédois.

"Nous enquêtons sur ces crimes terroristes selon la loi suédoise (...) Nous n'avons pas augmenté le niveau de sécurité", a dit Anders Thörnberg, directeur des opérations des services de sécurité.

La présence policière a été augmentée dans la capitale et les enquêteurs disposent déjà de bonnes pistes, a-t-il ajouté.

La première explosion s'est produite à 17h00 (16h00 GMT), alors que l'affluence était à son comble dans le centre de Stockhlom. La seconde a eu lieu 15 minutes plus tard, à 300 mètres de la première. C'est là que le corps d'un homme a été découvert, tout comme les deux blessés, qui ne sont que légèrement touchés.

"Il semble que l'homme portait quelque chose qui a explosé sur son ventre", a dit un médecin des services de secours au Dagens Nyheter. "Il n'avait pas de blessure au visage ni sur le corps et les boutiques des alentours n'ont pas été endommagées."

Selon une source citée par le quotidien Aftonbladet, l'homme portait six tubes remplis d'explosifs mais un seul a été mis à feu. Il avait également un sac à dos rempli de clous et peut-être aussi d'explosifs, ajoute l'auteur de l'article.
 
Un islamiste isolé ?

 

"Il semble que l'homme travaillait seul mais nous devons en être vraiment sûrs, donc nous travaillons sur la possibilité qu'il ait eu des complices", a dit Thörnberg à Reuters.

Un témoin cité dans la presse affirme que l'homme a crié dans une langue ressemblant à de l'arabe. Le courriel reçu par TT et les services de sécurité contenait deux fichiers audio, l'un en arabe, l'autre en suédois.

Un homme y déclare : "Nos actes parleront pour nous, aussi longtemps que dureront votre guerre contre l'islam, vos humiliations du prophète et votre soutien stupide à ce porc de Vilks."

Lars Vilks avait dessiné Mahomet avec le corps d'un chien dans une caricature en 2007.

En mars, un Américain se faisant appeler "JihadJane" a été inculpé de complot en vue de le tuer.

"C'est la première victime de mon travail. Il s'agit d'un acte contre le peuple suédois, pour le terroriser, et pas contre moi. La bonne nouvelle, c'est que seul un terroriste est mort",
a commenté le dessinateur, interrogé par Reuters TV.

Evan Kohlmann, consultant en matière de terrorisme aux Etats-Unis, a jugé que "vu l'ampleur de l'attentat et la cible", il s'agissait probablement d'un extrémiste autochtone, sans doute isolé.

Ce double attentat intervient dans un contexte de tension en Europe de l'Ouest, où plusieurs pays ont fait état de menaces grandissantes depuis quelques mois.

"Les autres capitales européennes doivent s'inquiéter du fait que cela est arrivé dans une capitale à quelques jours de Noël", a dit Claude Moniquet, directeur du Centre européen de sécurité et de renseignement stratégique. "Ce pourrait être un signal à l'attention d'autres activistes potentiels pour qu'ils lancent leurs attaques en ce moment".

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.