Accéder au contenu principal
ESPACE SCHENGEN

Paris et Berlin s'opposent à l'entrée de la Bulgarie et de la Roumanie

Texte par : Dépêche
2 mn

Les ministres français et allemand de l'Intérieur, Brice Hortefeux et Thomas de Maizière, ont informé la Commission européenne qu'ils jugeaient "prématuré" d'intégrer la Roumanie et la Bulgarie à l'espace Schengen.

Publicité

AFP - La France et l'Allemagne ont informé mardi la Commission européenne de leur décision de bloquer l'entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'espace Schengen, a annoncé un de ses porte-parole.

La Commissaire européenne en charge de la Sécurité, Cécilia Malmström, a reçu mardi une lettre signée par les ministres français et allemand de l'Intérieur, Brice Hortefeux et Thomas de Maizière, dans laquelle ils jugent "prématuré" d'autoriser l'entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'espace Schengen en mars 2011, a déclaré son porte-parole, Michele Cercone.

Les deux ministres insistent sur les carences que ces deux pays ont montré en matière de lutte anticorruption et de lutte contre la criminalité organisée, a-t-il précisé.

La Commission n'a aucun pouvoir de décision en la matière, a-t-il rappelé. "Elle doit être prise à l'unanimité par les Etats", a-t-il expliqué.

Des experts des Etats membres se sont rendus en Roumanie et en Bulgarie et vont présenter un rapport en janvier pour permettre aux gouvernements de prendre leur décision. "La Commission n'a pas à rendre d'avis sur ce rapport", a-t-il souligné.

Les prises de positions de la France et de l'Allemagne signifient que l'unanimité ne sera pas obtenue et que l'entrée de la Bulgarie et de la Roumanie sera différée.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.