Accéder au contenu principal

Pékin inaugure cinq lignes de métro

La capitale chinoise a porté son réseau de transport métropolitain, jeudi, à 14 lignes pour un total de 336 kilomètres, grâce à l'inauguration de cinq lignes destinées à alléger la circulation automobile qui engorge Pékin.

Publicité

AFP - Pékin a inauguré jeudi cinq nouvelles lignes de métro, en espérant soulager ainsi ses conditions de circulation automobile qui empirent jour après jour.

Ces nouveaux axes de transport public, qui vont jusqu'en banlieue, ajoutent 108 kilomètres au réseau, qui s'étend désormais sur 336 kilomètres, a détaillé l'agence officielle Chine nouvelle.

Le budget de construction de ces cinq lignes a atteint près de 7 milliards d'euros, selon l'agence.

Environ cinq millions d'usagers utilisent chaque jour le métro de Pékin, dans les rames sont souvent bondées. La capitale chinoise, l'une des villes les plus polluées de la planète, compte désormais 14 lignes de métro. Selon une étude publiée fin juin par IBM, c'est à Pékin et Mexico que la circulation automobile est la pire au monde.

En s'appuyant sur dix critères comme les temps de déplacement, la durée des embouteillages ou le stress des conducteurs, Pékin atteint 99 (sur 100) dans l'indice de pénibilité des transports automobiles calculé par IBM.

En 2010 dans la capitale chinoise, environ 2.000 nouveaux véhicules sont venus chaque jour s'ajouter au trafic déjà saturé.

Cette inflation intenable a conduit les autorités à annoncer la semaine dernière qu'elles limiteraient à 240.000 le nombre de nouvelles voitures à Pékin en 2011. Soit un tiers du total atteint en 2010.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.