Accéder au contenu principal

Les coptes d'Égypte, 20 ans de persécutions

La communauté copte a particulièrement été visée par la vague de violences islamistes qui a secoué l'Égypte à partir de 1992.

Publicité

- 4 mai 1992. Quatorze morts (13 chrétiens et un musulman) dans des affrontements à Manchiet Nasser, village de Haute-Égypte, déclenchés par la mort, en mars, d'un musulman à la suite d'un conflit portant sur l'achat d'une maison.

- 12 février 1997. Attentat contre une église à Abou Qourqas, en Haute-Égypte. Neuf civils coptes sont tués.

- 3 janvier 2000
. Vingt chrétiens sont tués dans le village d'Al-Kocheh en Haute-Égypte, les plus violents affrontements entre musulmans et chrétiens dans le pays depuis 20 ans.

- 14 avril 2006
. Un ouvrier musulman, présenté par les autorités comme un déséquilibré, attaque trois églises à Alexandrie. Un copte de 78 ans est tué.

- 31 mai 2008. Assaut contre un monastère à Malaoui, en Haute-Égypte : quatre coptes, dont deux moines, sont blessés par balles, trois autres moines sont séquestrés pendant une nuit. Un assaillant musulman est tué.

- 6 janvier 2010. Six Coptes et un policier sont tués à Nagaa Hamadi lorsque trois inconnus ouvrent le feu sur une foule dans une rue commerçante à la veille de Noël. L'affaire a fait lobjet d'un procès. Le verdict est attendu le 16 janvier prochain.

- 24 novembre 2010. Des affrontements entre la police et des manifestants chrétiens protestant contre l'interdiction de construire une église dans un quartier du sud-ouest du Caire font deux morts parmi les coptes.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.