SOUDAN

Près de 4 millions d'électeurs inscrits pour le référendum sur l'indépendance du Sud-Soudan

Près d'un Sud-Soudanais sur deux s'est inscrit sur les listes électorales en vue du référendum du 9 janvier portant sur l'indépendance de la région. Pour être validé, le scrutin doit mobiliser 60 % des électeurs inscrits.

Publicité

REUTERS - Près de quatre millions de Sud-Soudanais, soit un sur deux, se sont inscrits pour participer le 9 janvier au référendum sur l’indépendance de la région, qui devrait couper le plus grand pays d’Afrique en deux, ont fait savoir des responsables lundi.

Le scrutin est l’aboutissement d’un accord de paix qui a mis fin en 2005 à une longue guerre civile dont le bilan s’élève à deux millions de morts au moins. Le conflit a profondément déstabilisé la région.

On s’attend à ce que les Sudistes décident de se séparer du Nord pour créer un nouvel Etat.

"Le nombre total des personnes inscrites dans la région du Sud, dans huits pays étrangers et dans les Etats du nord du Soudan, s’élève à 3.930.916", a déclaré Chan Reek Madut, membre de la commission chargée de l’organisation du référendum.

La grande majorité des électeurs inscrits vit dans le Sud. Seuls 60.000 environ se sont inscrits dans le Nord, où certaines informations font état de manoeuvres d’intimidation à l’égard des électeurs ainsi que de représailles possibles en cas de séparation effective du Sud.

La population sudiste était estimée à huit millions d’habitants lors du dernier recensement.

Madut a précisé que 52% des inscrits étaient des femmes. Les organisateurs ont coordonné les efforts pour veiller à ce que les femmes, souvent dépourvues d’instruction dans les zones rurales, soient en mesure de s’inscrire comme électrices.

L’ensemble du matériel électoral devrait être en place dans la région mardi, pour éviter de retarder les opérations de vote.

Madut a dit que les organisateurs gardaient la possibilité de prolonger la période consacrée au processus électoral: "S’il apparaît qu’il y a une raison suffisante, nous recommanderons à la commission de faire en sorte qu’il y ait une prolongation"

Pour être validé, le référendum doit mobiliser 60% des inscrits.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine