Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS

Le budget de l'armée et l'assurance-maladie dans la ligne de mire des républicains

Texte par : Dépêche
2 min

Le prochain chef de la majorité républicaine de la Chambre des représentants américaine, Éric Cantor, entend proposer une loi abrogeant la réforme phare de l'administration Obama sur la couverture santé.

Publicité

AFP - Le républicain Eric Cantor qui s'apprête à prendre ses fonctions de chef de la majorité de la Chambre des représentants américaine, a indiqué mardi à la presse que le budget de l'armée et la loi sur la couverture santé seraient bientôt parmi les cibles de son parti.

"Nous avons un programme entier pour diminuer (les dépenses) et (stimuler) la croissance, et nous allons nous définir en montrant notre engagement à diminuer les dépenses chaque semaine que nous sommes ici", a dit M. Cantor qui a répété que son parti -- qui prendra la majorité mercredi à la Chambre des représentants -- va proposer chaque semaine un projet de loi de réduction des dépenses.

Cette semaine, ils ont proposé un projet de loi pour réduire les dépenses de fonctionnement du Congrès, une baisse de 5% pour économiser environ 35 millions de dollars, selon les républicains.

Interrogé pour savoir si ces réductions concerneraient aussi le Pentagone, M. Cantor a répondu: "la plupart d'entre nous a déjà dit que tout sera mis en jeu", ajoutant: "Chacun va devoir faire plus avec moins".

M. Cantor a également confirmé que les républicains allaient proposer une loi abrogeant la réforme phare de Barack Obama sur la couverture maladie adoptée début 2010.

"Ce projet de loi dépense l'argent que nous n'avons pas et contient beaucoup de régulations destructrices d'emploi", a dit M. Cantor ajoutant que le texte devrait être remplacé par une autre législation plus populaire auprès de l'opinion publique.

Interrogé sur les autres projets de coupes dans les dépenses, M. Cantor a simplement répondu: "restez en contact".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.