Accéder au contenu principal
Dans la presse

Coût de la vie : la tension monte en Tunisie et en Algérie

Les obsèques de Mohamed Bouazizi, l’homme qui s’est immolé par le feu pour protester contre la cherté de la vie, a donné lieu à de nouvelles scènes de contestation en Tunisie. Et l’Algérie est gagnée par le mouvement. A voir aussi : Mark Twain censuré.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
La situation reste tendue en Tunisie, au lendemain des obsèques d’un homme qui s’était immolé par le feu pour protester contre la cherté de la vie. Mais la presse tunisienne est très peu loquace sur le sujet… Et pour cause : comme le souligne Reporters sans Frontières, "Les autorités imposent un black-out total sur Sidi Bouzid, empêchant l’accès de la ville aux journalistes étrangers et tunisiens, n’hésitant pas à recourir à l’usage de la violence".
 
La presse algérienne est en revanche plus loquace. El Watan relate en citant l’AFP la "tension à Sidi Bouzid pour les adieux à Mohamed Bouazizi".

"Entre tristesse et colère, une foule estimée à 5.000 personnes a marché derrière son cortège funèbre en criant vengeance."
 
« "Adieu Mohamed nous te vengerons !", "Ton sang n'aura pas coulé pour rien", "Nous te pleurons ce jour, nous ferons pleurer ceux qui ont causé ta perte", ont scandé les habitants, a ajouté ce témoin présent dans le cortège ».
"La foule a aussi crié sa colère contre la cherté de la vie "qui a conduit Mohamed au suicide", répétant "Honte au gouvernement!", a dit M. Laabidi."
 
Mais en Algérie, la contestation fait également son chemin. Le Soir d’Algérie en fait sa Une : "La protestation gagne Oran".

"Cris de colère de plusieurs dizaines de citoyens à travers plusieurs quartiers populaires de la ville d’Oran, qui sont sortis dans la rue hier dans un mouvement spontané pour crier leur désarroi face à la flambée des prix des produits alimentaires de large consommation."
 
A noter : des émeutes ont éclaté également hier soir dans le quartier populaire de Bab El Oued à Alger.
 
 
Retrouvez les autres articles cités dans cette revue de presse en cliquant sur les liens suivants :
 
Ils ont dit "Neen", Le Soir de Bruxelles
 
"Twain’s classic loses the N-word for 21st century readers", The Independent
 
The gym is a genius con we should be ashamed to fall for, The Guardian
 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier. NB : Cette page n’est ni un blog, ni un article, mais un aperçu du travail de préparation de la chronique vidéo ci-dessus.
 
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.