Accéder au contenu principal
TECHNOLOGIES

EA Sports préfère vendre le jeu vidéo de Tiger Woods sans Tiger Woods

Texte par : Emmanuel VERSACE
3 mn

Pour la douzième édition du jeu vidéo "Tiger Wood - PGA Tour", le développeur EA Sports a choisi de ne pas utiliser l’image du golfeur sur sa jaquette. Un choix marketing après des ventes catastrophiques en 2010.

Publicité

Pour la première fois depuis la création de "Tiger Woods PGA Tour", Tiger Woods n’apparaitra pas sur la 12e version du jeu vidéo éponyme, qui doit sortir en mars 2011 sur Wii, Xbox 360 et PlayStation3. A la place, le développeur EA Sports a préféré utiliser un drapeau du mythique tournoi américain d’Augusta. L’image de Woods est-elle devenue indésirable ? En fait, si l'on en croit François Palissarde, rédacteur-en-chef du site dédié au marketing du sport, Sportune.fr, l’image du joueur serait plutôt devenu invendable.

"EA Sports tente de changer de communication autour d'un jeu dont les ventes ont baissé de 50 à 60% en un an," explique-t-il. L'an passé déjà, la société avait très peu utilisé le champion pour faire la promotion de l'édition 2010. L’Américain a besoin de gagner des tournois et de se reconstruire une image de champion pour séduire à nouveau le public et les sponsors."

Une perte de 48 millions de dollars

Suite à la rocambolesque saga médiatique qui a suivi les révélations sur ces infidélités extraconjugales, le golfeur avait dû s’absenter durant 20 semaines des greens. Pour la première fois de sa carrière, il ne remporta aucun tournoi de la saison et perdit même sa place de numéro un qu’il détenait depuis 2005. Aussi, plusieurs sponsors lâchèrent le golfeur le plus titré de l’histoire dont AT&T, Gatorade, Accenture, Gillette. Même le magazine Golf Digest refuse désormais que le golfeur écrive pour eux. Au total, le golfeur a perdu 48 millions de dollars de revenus annuels dans cette mésaventure.

Un fiasco tout relatif car Woods reste tout de même le sportif le mieux payé du monde en 2010 (74,2 millions de dollars, selon Sports Illustrated), grâce notamment au soutien de Nike et d’EA Sports dont le président Peter Moore n’a pas hésité à renouveler sa confiance lors de la présentation du jeu, mercredi, à Detroit.

"Une pointe d'ironie dans la démarche d'EA Sport"

"Je trouve la stratégie d'EA Sports très bien sentie", commente Cresus Tensile, rédacteur-en-chef de Sportune.fr. D'une part parce que l'information a été largement diffusée sur les réseaux sociaux à commencer par chez nous, en France, et je note, d'autre part, une pointe d'ironie dans la démarche d'EA Sports qui supprime la photo de Woods quand ce dernier doit justement se reconstruire une image (on se souvient qu'il fut longtemps considéré comme l'exemple du sportif aussi bien sur et hors des greens), après avoir été contraint de s'excuser en vidéo par Nike et quelques jours à peine après l'annonce de la fin de son partenariat avec Gillette."

La balle est désormais dans le camp du Tigre, qui devra rebondir après une annus horribilis tant sur le plan personnel que sportif.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.