Accéder au contenu principal

Affrontements meurtriers au Sud-Soudan à la veille du référendum

À la veille du référendum censé aboutir à l'indépendance du Sud-Soudan, des affrontements ont éclaté entre des miliciens et l'armée dans l'État sudiste d'Unity. Selon un premier bilan, au moins quatre personnes ont péri lors de l'accrochage.

Publicité

AFP - Au moins quatre personnes ont été tuées dans une attaque samedi menée par des hommes armés contre les forces armées du Sud-Soudan dans une zone pétrolière clé, a indiqué un responsable militaire.

"Des hommes armés ont attaqué la SPLA. Il y a eu quatre morts", a déclaré à l'AFP Philip Aguer, porte-parole de l'Armée populaire de libération du Soudan (SPLA), ex-rebelles sudistes à la tête de l'armée de la région semi-autonome du Sud-Soudan.

Selon des sources concordantes, l'attaque s'est produite tôt le matin dans le comté de Mayom, situé dans l'Etat pétrolier sudiste d'Unity. La SPLA a accusé les hommes de Gatluak Gai, un chef de milices hostiles à la SPLA, d'être à l'origine de cette attaque qui survient à la veille du référendum d'indépendance du Sud-Soudan.

Les hommes de Gatluak Gai avaient lancé au printemps dernier une série d'attaques contre la SPLA dans l'Etat d'Unité, l'un des plus sensibles du Sud-Soudan situé à la lisière du Nord du pays. La SPLA avait accusé le gouvernement de Khartoum de soutenir M. Gai afin de déstabiliser le Sud-Soudan à l'approche du référendum.

Gatluak Gai avait récemment balayé du revers de la main une proposition d'amnistie par le président de la région semi-autonome du Sud-Soudan, Salva Kiir.

Un convoi d'aide alimentaire devait se rendre samedi dans le comté de Mayom, mais le voyage a été annulé en raison de la situation sécuritaire dans ce secteur, ont indiqué à l'AFP des sources humanitaires.
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.