Accéder au contenu principal
Dans la presse

"L'ONU kamikaze?"

Presse internationale, Mardi 1er novembre. Au menu de la presse internationale ce matin, la reconnaissance des Palestiniens comme membres à part entières de l’Unesco, qui suscite des réactions très tranchées côté américain, l’emprisonnement d’un nouveau blogueur en Egypte, le président Saleh, Boris Berezovsky et Roman Abramovitch.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
  
On commence cette revue de presse internationale avec la décision de reconnaître les Palestiniens comme membres à part entière de l’Unesco.
 
Une décision évidemment très largement commentée côté américain, puisque les Etats-Unis ont décidé de voter contre cette et de suspendre, dans la foulée, leur contribution à l’Unesco.
Voyons ce qu’en dit tout d’abord le très conservateur Washington Times: le journal écrit ce matin que l’ONU vient d’endosser «l’habit du kamikaze» en votant oui à cette adhésion palestinienne, les Palestiniens étant accusés, eux, de briser le processus de paix et d’augmenter sciemment l’instabilité régionale.
 
Face à ces inquiétudes, il y a celles des soutiens de l’Autorité palestinienne, à voir notamment dans The Huffington Post, qui évoque ce matin un «fiasco» américain à l’ONU, et accuse l’Administration Obama de s’être livrée à une danse du ventre devant Benyamin Netanyahou, d’avoir finalement entonné la chanson du premier ministre israélien qui viendrait de donner la preuve «de la puissance de son lobby à Washington».
 
On passe en Egypte, où un nouveau blogueur a été emprisonné par les tribunaux militaires pour «incitation» à la violence.
Alaa Abdel Fattah, un jeune homme de 30 ans qui avait déjà été arrêté sous Moubarak en 2006 pour avoir participé à des manifestations en faveur des avocats égyptiens. Cette fois, raconte le site égyptien Ahram, ce qui lui est reproché, c’est d’avoir participé le mois dernier à une manifestation de coptes qui protestaient contre l’incendie d’une église, un rassemblement qui avait dégénéré en heurts  l’armée et les forces de l’ordre, et qui avait fait 25 morts, en grande majorité des chrétiens.
Le site Al Ahram qui s’inquiète des velléités des militaires de se livrer à une vraie chasse aux militants.
 
Au Yémen, le président Saleh a repris les rênes du pouvoir, mais pour combien de temps ? Une question que pose ce matin The Yemen Times.
Le journal se demande si le despote n’est pas condamné à connaître un jour le sort qui a été réservé à Mouammar Kadhafi et va jusqu’à évoquer la possibilité d’une guerre civile à la libanaise, un scénario rendu possible par le recours du président Saleh à des mercenaires pour le défendre, et ce en dépit également de la résolution 2014 de l’ONU, qui lui a demandé quitter le pouvoir.
 
Et puis il est aussi question ce matin dans la presse britannique de la plainte déposée par l’oligarque russe Boris Berezovsky contre un autre oligarque russe, Roman Abramovich.
Lepremier réclame au second rien moins que 5 milliards de dollars, une somme historique d’après The Guardian, qui explique que Berezovsky accuse Abramovitch d’avoir tiré profit de ses excellentes relations avec Vladimir Poutine pour le spolier et lui voler des milliers de ses actions dans des compagnies pétrolières et d’aluminium russes.
 
Pour terminer, rapidement, je vous propose de jeter un coup d’œil au site The Huffington Post, qui nous apprend que les scandales sexuels ont encore beaucoup de beaux jours devant eux outre-Atlantique. Cela concernerait cette fois l’un des candidats à la primaire républicaine, Herman Cain.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.