Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

Afrique

Des dizaines de morts dans l'incendie d'une prison de Monastir

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/01/2011

Au moins 40 personnes ont péri dans l'incendie d'une prison à Monastir, dans l'est de la Tunisie, a rapporté un médecin de l'hôpital local à l'AFP. L'incendie s'est déclaré après qu'un détenu ait mis le feu à un matelas.

AFP - Au moins 42 prisonniers ont péri dans l'incendie samedi d'une prison de Monastir, dans le centre-est de la Tunisie, a indiqué à l'AFP un médecin de l'hôpital local.

"Trente-et-un corps ont été transportés dans la morgue et onze ont suivi", a déclaré le Dr Ali Chatli, chef du service de médecine légale à l'hôpital Fatouma Bourguiba de Monastir (160 km au sud de Tunis)

Selon ce médecin, l'incendie s'est déclaré lorsque un détenu a mis le feu à un matelas dans un dortoir hébergeant près de 90 détenus lors d'une tentative d'évasion qui a tourné à la panique en raison de coups de feu tirés près de la prison.

Il a précisé que toutes les victimes du premier groupe ont été identifiées et ont été transportées dans l'hôpital avant l'aube, et que les 11 autres venaient d'arriver.

"Les corps sont arrivés carbonisés mais on a pu les identifier", a-t-il ajouté, précisant que les victimes sont mortes de suffocation et de brûlures graves.

Il s'agit de l'incident le plus meurtrier depuis le début, il y a un mois des émeutes qui ont conduit à la fuite vendredi de l'ancien chef de l'Etat Zine El Abidine Ben Ali.
 

Première publication : 15/01/2011

  • TUNISIE

    "Journée test" en Tunisie après le départ du président déchu Ben Ali

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Le président du Parlement Fouad Mebazaa devient président par intérim

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Ben Ali, portrait d'un raïs déchu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)