Accéder au contenu principal

Le colonel Kadhafi regrette le départ de Ben Ali et dit qu'il est toujours président

Dans un discours "à l'adresse du peuple tunisien", le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a estimé que Zine el-Abidine Ben Ali était "toujours le président légal de la Tunisie" et dit espérer qu'il reste le président de la Tunisie "à vie".

PUBLICITÉ

AFP - Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a regretté samedi soir la chute du président tunisien Zine El Abidine Ben Ali, estimant que celui-ci était "toujours le président légal de la Tunisie", dans un discours "à l'adresse du peuple tunisien" diffusé par les médias d'Etat.

"Vous avez subi une grande perte (...) Il n'y a pas mieux que Zine" (El Abidine Ben Ali) pour gouverner la Tunisie, a déclaré le numéro un libyen.

"Je n'espère pas seulement qu'il reste jusqu'à 2014, mais à vie", a-t-il encore dit.

Le colonel Kadhafi a estimé que M. Ben Ali, définitivement écarté samedi du pouvoir par le Conseil constitutionnel tunisien, était toujours "le président légal de la Tunisie selon la constitution".

"Il est encore le président de la Tunisie", a-t-il insisté.

Après un mois de manifestations durement réprimées, M. Ben Ali, qui entretenait des relations privilégiées avec le leader de la révolution libyenne, a quitté la Tunisie vendredi. Le Conseil constitutionnel a déclaré samedi la vacance du pouvoir et nommé le président du Parlement au poste de président par intérim, comme le prévoit la Constitution.

M. Ben Ali, qui s'est réfugié en Arabie saoudite, a appelé samedi matin au téléphone le colonel Kadhafi, selon l'agence de presse officielle libyenne Jana, qui n'a pas donné de détails.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.