Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : "Nouvelle droite", vieilles idées ?

En savoir plus

Culture

Dans les coulisses de "l'exposition coloniale" d'Angoulême

Texte par Priscille LAFITTE , , envoyée spéciale à Angoulême

Dernière modification : 28/01/2011

Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême célèbre le cinquantenaire des indépendances africaines avec une exposition de l’auteur Grégory Jarry et du dessinateur Otto T. sur la "petite histoire des colonies françaises".

La loi de 2005 vantant le "rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord" n’a pas seulement créé une polémique parmi les historiens et la classe politique française, elle a aussi fait germer des idées dans l'esprit de Grégory Jarry. À l'époque, cet auteur de bandes dessinées et de livres de photographies, qui a participé à la création des éditions FLBLB à Poitiers, décide qu’il est grand temps qu'un regard mi-caustique mi-sérieux soit porté sur la "place" de la France en Afrique.

Les quatre tomes de la "Petite histoire des colonies françaises"1 sont nés ainsi. Les textes de Grégory Jarry et les dessins d'Otto T. n'ont pas peur des raccourcis et appuient fortement là où l'Histoire française a mal. Au festival d'Angoulême, cette année, une salle entière est dédiée à leur travail. Ils y ont installé "quatre pavillons", "comme dans une exposition coloniale", pour saluer le cinquantenaire des indépendances africaines.

(1) Tome 1 : L'Amérique française ; tome 2 : L'Empire ; tome 3: La décolonisation ; tome 4: La Françafrique. Editions FLBLB.

Première publication : 28/01/2011

COMMENTAIRE(S)