Accéder au contenu principal

Dublin expulse un diplomate russe à la suite d'une affaire d'espionnage

Le gouvernement irlandais a annoncé le renvoi d'un diplomate russe après avoir découvert qu'un réseau d'espions avait volé l'identité de six Irlandais pour la fabrication de faux passeports. Moscou parle d'un "acte inamical et sans fondement".

Publicité

AFP - Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Vladimir Titov, a déclaré mercredi que Moscou allait répondre à l'expulsion "inamicale" d'un diplomate d'Irlande annoncée la veille à la suite d'une affaire de faux passeports pour des espions russes.

"Cet acte inamical et sans fondement ne restera évidemment pas sans réaction correspondante" de la Russie, a déclaré M. Titov, cité par les agences russes, sans autre détail.

Le gouvernement irlandais a annoncé mardi l'expulsion d'un diplomate russe, après avoir découvert que les identités de six Irlandais avaient été "volées" pour fournir de faux passeports à des espions russes.

L'expulsion du diplomate, dont l'identité n'a pas été dévoilée, fait suite aux conclusions d'une enquête ouverte en juin dernier après la découverte aux Etats-Unis d'un réseau d'espions russes qui auraient utilisé l'identité d'Irlandais, a souligné le ministère irlandais des Affaires étrangères dans un communiqué.

Des éléments "totalement convaincants" montrent "l'implication des services de renseignements russes dans la fabrication et l'usage de faux documents basés sur l'acquisition de détails de six passeports authentiques appartenant à des ressortissants irlandais", a-t-il ajouté dans le communiqué.

Les Etats-Unis avaient expulsé en juillet dix agents russes, après avoir découvert un réseau d'espions dans le pays.

Parmi les agents russes figurait Anna Chapman, une rousse que l'affaire a propulsée à la une de magazines glamour.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.