Accéder au contenu principal

Le Premier ministre Thein Sein nommé président du pays

Conformément à un scénario annoncé depuis plusieurs jours, le Premier ministre de la Birmanie, Thein Sein, général à la retraite de 65 ans, a été désigné président du pays. Il devra former un gouvernement dans les semaines à venir.

Publicité

AFP - Le Premier ministre de la Birmanie et général à la retraite, Thein Sein, a été désigné vendredi président du pays, a-t-on appris de source officielle au terme d'un processus qui permet à la junte de verrouiller le pouvoir.

Conformément à un scénario annoncé depuis plusieurs jours, Thein Sein, 65 ans dont 47 au sein de l'armée, a été promu au poste politique suprême par un comité composé de parlementaires élus lors des élections de novembre, et de militaires désignés par la junte.

"Thein Sein a été élu à la majorité des voix", a indiqué un haut responsable birman.

Tin Aung Myint Oo, lui aussi un ancien général, et Sai Mouk Kham, un membre de l'ethnie Shan et cadre du Parti de la solidarité et du développement de l'Union (USDP, pro-junte) ont été pour leur part nommés vice-présidents.

Thein Sein devra dans les semaines à venir former un gouvernement.

L'unique inconnue du nouveau régime birman, mais sans doute la plus importante, concernait Than Shwe, 77 ans, qui dirige le pays d'une poigne de fer depuis 1992 et n'a, pour l'heure, donné aucune information sur son avenir.

Si l'armée reste sans conteste à la tête du pays, le rôle que jouera le généralissime, aussi craint que puissant, fait l'objet de multiples rumeurs et conjectures.

Des sources birmanes ont assuré qu'il prendrait sa retraite.

Mais les analystes affirment qu'après avoir fait régner la terreur dans le pays pendant presque deux décennies, il devra conserver une fonction, même de second plan, afin d'éviter toute vengeance et d'assurer sa sécurité et celle de son clan.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.