Accéder au contenu principal
CÔTE D'IVOIRE

La Cédéao fustige les tentatives de compromis avec Gbagbo

Texte par : Dépêche
2 min

Le président de la Commission de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) s'en est pris ce mardi aux dirigeants des États membres qui encouragent le président sortant Laurent Gbagbo "à ne pas céder".

Publicité

AFP - Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), James Victor Gbeho, a critiqué sévèrement mardi à Abuja les tentatives de compromis avec le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo qui refuse de céder le pouvoir à son rival Alassane Ouattara.

"Certains parmi nous encouragent Gbagbo à ne pas céder (...). La solidarité (...) au sein de la communauté internationale s'est vite érodée", a-t-il déclaré au cours d'un point de presse.

Les 15 Etats membres de la Cédéao ont menacé, en décembre, d'user de la force contre le président Gbagbo s'il n'acceptait pas de céder le pouvoir à Alassane Ouattara, à la suite de la présidentielle de novembre.

James Victor Gbeho a également exprimé sa déception sur la gestion de la crise ivoirienne par l'Union africaine.

Les experts envoyés par le panel de chefs d'Etat chargé par l'Union africaine de dénouer la crise ivoirienne ont rencontré lundi à Abidjan Guillaume Soro, Premier ministre d'Alassane Ouattara, et le camp de l'autre président proclamé, Laurent Gbagbo, selon des sources concordantes.

M. Gbeho a aussi critiqué l'Afrique du Sud, l'accusant d'avoir envoyé un navire de guerre au large de la Côte d'Ivoire.

"Je suis surpris qu'un pays aussi éminent que l'Afrique du Sud décide d'envoyer une frégate en ce moment en Côte d'Ivoire", a-t-il dit.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.