Accéder au contenu principal

Nicolas Sarkozy demande le transfèrement en France de Florence Cassez

Après avoir reçu les parents de la jeune femme condamnée à 60 ans de prison à Mexico pour complicité d'enlèvement et séquestration, le chef de l'État a demandé son transfèrement dans l'Hexagone et lui a dédié l'année du Mexique en France.

Publicité

AFP - Le président Nicolas Sarkozy a annoncé lundi sa décision de maintenir l'année du Mexique en France mais de la dédier à Florence Cassez, la Française condamnée à 60 ans de prison au Mexique et qui clame son innocence depuis 2005.

"Le peuple de France est ami avec le peuple du Mexique" et "nous faisons la différence entre le peuple mexicain et certains de ses dirigeants", a affirmé le chef de l'Etat, après avoir reçu à l'Elysée les parents de la jeune femme .

Selon lui, "supprimer l'année du Mexique en France serait faire offense au peuple mexicain" et serait "inapproprié".

"Je demande le maintien de l'année du Mexique en France" et "la dédie à Florence Cassez", a-t-il déclaré.

it
2011/02/WB_FR_NW_SOT_SARKOZY_CASSEZ_20H_NW216220-A-01-20110214.flv

Le président a également affirmé qu'il demandait aux autorités mexicaines de "veiller à la sécurité" de la jeune femme.

M. Sarkozy, qui était entouré des parents de Florence Cassez, qu'il recevait pour la dixième fois, et de la ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie, a indiqué qu'il venait de "s'entretenir longuement au téléphone" avec la jeune prisonnière. Il a ajouté que c'était avec son "accord" et celui de ses parents qu'il "a pris ses décisions".

"Nous ne laisserons pas 60 ans de plus cette jeune femme dans une prison", a encore affirmé le chef de l'Etat.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.