Accéder au contenu principal
Le débat

Algérie : un pouvoir droit dans ses bottes

Ils étaient environ 2 000 à manifester ce samedi en Algérie, qui ont bravé l'état d'urgence pour 30 000 policiers mobilisés. Les protestataires avaient prévu une marche, qui n'a pas eu lieu finalement. La mobilisation de samedi est-elle un échec ? Pourquoi les algériens ont-ils tant de mal à se mobiliser ?

Publicité
  • Karim BOUAZIZ, Journaliste algérien freelance à Paris (28 ans)
  • Ahmed DAHMANI, Economiste algérien, Maître de Conférences à Paris XI
  • Hichem ABOUD, Directeur de la revue repères maghrébins
  • Youcef MERROUCHE, Membre de la Direction du RCD à Paris
  • Ahmed TAZIR, Correspondant France24 (Par téléphone d’Alger)

Émission préparée par Perrine Desplats et Yi Song.

Regardez la 2ème partie.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.