Accéder au contenu principal
ARABIE SAOUDITE

Des internautes appellent à une "journée de colère" dans l'est chiite

Texte par : Dépêche
2 mn

Suite à l'arrestation dimanche d'un dignitaire religieux chiite, plusieurs appels à manifester ont été lancés via Facebook. Cette "journée de la colère", à l'initiative de la communauté chiite, devrait se tenir vendredi dans l'est du pays.

Publicité

AFP - Des appels ont été lancés sur une page Facebook pour une "journée de colère" vendredi dans l'est à majorité chiite de l'Arabie saoudite, à la suite de l'arrestation d'un dignitaire religieux chiite.

L'appel invite "les jeunes de la région d'Al-Ihsaa à une journée de colère pour réclamer la libération de cheikh Toufic al-Aamer".

Les protestations doivent se dérouler dans la ville d'al-Houfouf après la prière du vendredi.

Cheikh al-Aamer avait été arrêté dimanche "après avoir appelé à l'instauration d'une monarchie constitutionelle" dans le royaume, une monarchie absolue, selon le site Rassid, spécialisé dans les informations sur les chiites saoudiens.

Le site affirme que cheikh al-Aamer avait déjà été appréhendé par le passé "pour avoir demandé d'accorder aux chiites la liberté d'exercer leurs rites religieux".

Les chiites qui se concentrent notamment dans la province orientale, riche en pétrole, constituent environ 10% de la population de l'Arabie saoudite. Cette communauté se plaint de marginalisation dans un pays régi par le wahhabisme, une doctrine rigoriste sunnite.

La province orientale est frontalière de Bahreïn, secoué par des troubles depuis le 14 février, l'opposition dominée par les chiites réclamant de la dynastie sunnite des Al-Khalifa des réformes politiques.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.