Accéder au contenu principal
L'Entretien

Anders Fogh Rasmussen, Secrétaire Général de l'OTAN

Anders Fogh Rasmussen, Secrétaire Général de l'OTAN s'inquiète de la situation alarmante en Libye. Craignant un bain de sang, il précise pourtant qu'aucune intervention de l'OTAN n'est à prévoir sans l'aval d'un mandat des Nations Unies.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.