Accéder au contenu principal
Dans la presse

"La guerre pleut sur la Libye"

4 mn

Presse internationale, Lundi 21 MARS. La guerre en Libye est à la Une de toute la presse internationale, qui fait part également des nombreuses réserves, notamment arabes, sur cette intervention.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Deux images à voir, ce matin.
A la Une du Wall Street Journal (Asia), un char des pro-Kadhafi en feu après une frappe aérienne, quelque part entre Benghazi et Ajdabiyah, dans le fief des rebelles.
Et ce corps déchiqueté, à la Une du Guardian, après une autre explosion, à Benghazi. L’image de cette guerre qui "pleut sur la Libye" : "War rains down on Libya"…
 
Le Guardian qui nous explique que "faire tomber Kadhafi sera probablement un travail de longue haleine". S’il ne doit pas s’attendre à un autre sort que celui d’un Noriega, d’un Milosevic ou d’un Saddam Hussein - les Occidentaux, Nicolas Sarkozy en tête, en ont fait une affaire personnelle - sans invasion terrestre, Kadhafi pourrait bien survivre comme le maître du sud et de l’ouest de la Libye, réalisant ainsi une partition du pays. Hostile, vengeresse et potentiellement très dangereuse.
 
Un pronostic très pessimiste, parce que ce scénario a des précédents : c’est à lire dans ce petit encadré "A war with sobering precedents", "une guerre dont les précédents laissent songeurs", toujours dans le Guardian.
 
Les difficultés de cette intervention, sa complexité. C’est à voir aussi ce matin avec ce dessin dans Le temps de Genève : les insurgés libyens sur un petit 4x4 rempli à craquer font signe à un énorme avion de la coalition : "suivez-moi !".
 
C’est à lire dans le Guardian, toujours : "Shifting sands", ou les sables mouvants de la diplomatie. "Aucun membre de la coalition de veut assumer la responsabilité de cette campagne. Les Américains se cachent derrière les Européens, et tous utilisent la Ligue arabe comme couverture. Mais qu’ils le veuillent ou non, tout pays impliqué devra porter la responsabilité de comment tout cela va finir. Et il se pourrait que ça ne soit pas joli".
 
The Independent pour qui ça ne fait pas de doute, Kadhafi va tomber….Mais la question est qui va le remplacer ? La Libye a un potentiel pour produire un désastre au moins égal à l’Afghanistan et à l’Irak. Il manque là-bas un partenaire local crédible. Les rebelles ont montré leur fragilité politique et militaire.
 
En attendant cette chute annoncée, les réactions dans le monde arabe sont plutôt contrastées…
Il y a ceux qui applaudissent des deux mains, Qatar en tête - et pour cause, puisque l’émirat a décidé de faire partie de la coalition. C’est à lire dans Gulf News :"Pourquoi l’Ouest avait finalement raison à propose de la Libye"…
A voir, dans le même sens, AlSharq Al Awsat.
 
Tout autre son de cloche en revanche dans Al-Qods Al Arabi.
Les raids occidentaux sur la Lybie sont un acte de guerre contre le peuple Libyen nous dit le journal…Al Qods Al Arabi qui note que rien n’est fait en revanche pour secourir les manifestants au Yémen et à Bahrein.
 
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.