Accéder au contenu principal
PROCHE-ORIENT

Le djihad islamique revendique deux nouveaux tirs de roquettes sur Israël

Texte par : Dépêche
2 mn

Deux roquettes tirées depuis Gaza se sont abattues ce mercredi sur deux villes du sud d'Israël, au cinquième jour d'une escalade de la violence à la frontière du territoire palestinien. Le djihad islamique a aussitôt revendiqué l'attaque.

Publicité

AFP - Les Brigades al-Qods, branche armée du mouvement radical Jihad islamique, ont revendiqué mercredi matin les tirs de deux roquettes sur Israël, dans un communiqué publié à Gaza.

Les Brigades al-Qods se sont attribuées la paternité de deux attaques à la roquette contre la ville de Beersheva, dans le désert du Néguev (sud d'Israël), et celle d'Ashdod, près de la frontière avec la bande de Gaza.

"Il s'agit d'une première réponse aux crimes sionistes commis contre notre peuple dans la bande de Gaza", affirme le communiqué.

Ces nouveaux tirs de roquettes s'inscrivent dans une escalade de la violence depuis samedi entre les groupes armés palestiniens de Gaza et Israël.

Huit Palestiniens, quatre civils, dont deux mineurs, et quatre combattants du Jihad islamique, ont été tués par des tirs israéliens à Gaza mardi, journée la plus meurtrière dans le territoire palestinien contrôlé par le Hamas depuis plus de deux ans.

Dans la nuit de mardi à mercredi, deux militants du Jihad islamique ont été blessés, dont l'un grièvement, lors d'une frappe aérienne israélienne sur le quartier de Zeïtoun, dans la ville de Gaza.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.