Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Le FN s'implante, l'UMP se plante"

4 mn

Presse française, Lundi 28 MARS. A la Une de tous vos journaux ce matin, les résultats des élections cantonales. Le PS sort vainqueur, l’UMP perdante, de ce scrutin. L’autre constat de cette élection sur la route de la présidentielle de 2012, c’est la percée du Front national, qui n’en finit plus de semer la pagaille à droite.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Libération a choisi Marine Le Pen pour sa Une ce matin. La patronne du Front national s’impose dans le paysage politique français en semant le trouble à droite : "le parti de Marine Le Pen remporte là un succès qui dépasse de loin le résultat des urnes".
 
"Marine Le Pen s’installe" nous dit également le Parisien ce matin…
"La fille de Jean-Marie Le Pen a gagné son pari. Certes (ses résultats) sont très modestes mais le pas est franchi: le front national devient aux yeux de plus en plus de gens un parti comme les autres".
 
Et l’échec subi aux cantonales par l’UMP apparaît pour beaucoup comme une "sanction" qui pourrait menacer la légitimité de Nicolas Sarkozy à être le meilleur candidat de l'UMP pour la présidentielle.
C’est à lire dans le Républicain lorrain ce matin :
"La légitimité de Nicolas Sarkozy est à ce point mise en doute par ses propres amis qu'il lui faut maintenant redouter une réédition de cet "appel de quarante-trois" qui, dans le camp gaulliste, sabota la candidature Chaban au profit de Giscard" . C’était en 1974.
             
A lire dansl'Alsace, également, "il va désormais falloir que Nicolas Sarkozy démontre à sa propre majorité qu'il reste le champion de son camp".
 
A voir aussi ce matin : "Le Fn s’implante, l’Ump se plante" pour 20 minutes.
 
De son côtél’Humanité revient sur la question de l’abstention, avec un jugement sans appel pour la classe politique en général, et pour le président Sarkozy en particulier : c’est "un symptôme majeur d’une crise politique, d’une défiance à l’égard de la vie politique et d’une insatisfaction, voire une colère, à l’égard des gouvernants".
 
Malgré l’abstention, la défaite de la droite et le bon score du parti socialiste, c’est à voir à la Une de France Soir : "Martine qui rit, Nicolas qui pleure"…
 
Et Nicolas Sarkozy fait à la Une des Echos ce matin, qui s’intéressent eux aussi à l’échéance de 2012, avec ce titre : "les cantonales ouvrent une zone de turbulences pour le Président".
Une chose tout de même pourrait rassurer Nicolas Sarkozy : c’est un sondage, toujours dans les Echos: "Les Français jugent que le Front national n’est pas crédible en économie".
 
Et pour finir "la gauche progresse", mais "la droite limite les dégâts", dans le Figaro : "Malgré les cris de victoire des socialistes, il n’est pas inutile de rappeler que ce parti n’a, au jour d’aujourd’hui, ni programme ni candidat. À observer hier soir les visages de François Hollande et de Martine Aubry, on comprenait que la guerre des primaires ne fait que commencer".
 
Et puis on ne peut pas se quitter sans un autre sondage, d’importance ce matin. Il y en a un dont la côte de popularité ne se dément jamais en France, c’est Johnny Hallyday : "Johnny Hallyday : c’est toujours lui le patron" nous dit France Soir.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.