Accéder au contenu principal

Les insurgés annoncent avoir repris la ville de Syrte

Les opposants au régime libyen poursuivent leur progression en direction de l'ouest du pays. L'un de leur porte-parole a annoncé ce lundi la chute de Syrte, ville natale du Guide Mouammar Kadhafi.

Publicité

AFP - Neuf puissantes explosions ont secoué lundi matin Syrte, la ville natale du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, qui était survolée par des avions, laissant supposer que les détonations étaient dues à un raid aérien de la coalition, a rapporté un journaliste de l'AFP.

Les explosions ont été entendues entre 04H20 GMT et 04H35 GMT.

Dimanche soir, des raids aériens avait visé Syrte, située à mi-chemin entre Tripoli et Benghazi, selon un journaliste de l'AFP qui avait fait état de quatre explosions.

La défense anti-aérienne n'était pas entrée en action dans cette ville, qui constitue le prochain objectif de l'insurrection libyenne qui progresse rapidement vers l'Ouest.

Le journaliste de l'AFP présent à Syrte fait partie d'un groupe de journalistes invités la veille par le régime libyen à se rendre sur place.

Ces journalistes n'ont pas pu voir si les raids aériens de dimanche soir ou les frappes menées la nuit précédente par la coalition internationale avaient causé des dégâts.

Des hommes armés, en tenue militaire et parfois en civil, circulaient dimanche soir dans la ville à bord de dizaines de pick-up, arborant des photos du colonel Kadhafi, certains tirant en l'air.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.